Le rabbin: thérapeute du chalom bayit?

 

Analyse et commentaires du texte du consistoire

Je pensais avoir tout vu en matière d’ingérence dans la vie communautaire et terrible responsabilité, mais là c’est trop! Voici une partie du texte du rabbin Malka sur le site du consistoire de Paris, puis copié-collé sur le site du rabbinat de Marseille (cliquez ici pour accéder au texte complet).
Avant d’analyser ce texte, précisons que les conséquences pour un organisme du niveau du consistoire, de donner du crédit à cet article sont véritablement terribles: comment le judaïsme en général, et le judaïsme français en particulier, peut-il être être pris au sérieux, et les compétences et connaissances de ses rabbanim reconnues, quand une énormité pareille circule sur son site officiel?

Le message du consistoire

1. « Tout couple n’est pas à l’abri de problèmes relationnels. Comment éviter les conflits, voire les divorces qui ont une incidence très forte sur le bien-être des enfants et la santé mentale des parents ? »

Santé mentale! Rien que cela? Qui est son auteur pour établir un diagnostique médical (il faut quand même 10 ans d’études pour avoir l’autorisation de discourir sur la santé mentale de quelqu’un). Si ce n’était qu’une mauvaise utilisation de la langue française je ne serais pas à ce point outrée. Le sens de cette phrase pose en certitude que le divorce peut avoir des effets sur la santé mentale d’un couple et de toute une famille. Son auteur n’ajoute rien d’autre: la phrase s’arrête là!

Divorcer est souvent un drame qui peut plonger couple et enfants dans une souffrance et une terreur parfois inouïes, oui… Mais de rester en souffrance avec un conjoint qui témoigne de troubles du comportement patents, vivre avec une personne que l’on arrive décidément plus à aimer, qui vous aliène et dont la vie au quotidien vous fait perdre notre élan vital, ne risquent-ils pas d’entraîner ce même couple et ses enfants dans une vie de douleur et les rendre fous? Vous n’en parlez pas dans votre article: pourquoi?

Impasse terrible et coupable

Qui êtes-vous monsieur et quel risque effrayant vous prenez en osant ainsi culpabiliser les couples qui viennent voir un rabbin du consistoire parce qu’ils ne s’entendent plus. Quelle responsabilité vous portez quand, à cause de vous, et parce qu’ils vous auront fait confiance, ces couples n’iront pas consulter des personnes qui, elles, pourront véritablement les aider, (et pour commencer à entendre leur souffrance, ce que vous ne faites pas).

2. Pourquoi ne pas mettre toutes les chances du côté de la réussite du couple et venir consulter un Rabbin qui, en jouant le rôle d’un véritable conseiller conjugal, aidera à faire revenir le Chalom Baït (l’harmonie dans le couple), grâce à la richesse et à la sagesse des Textes de la Torah.

Le rabbin thérapeute: entre psy et rabbin: chacun sa placeEt bien vous ne manquez pas d’air! Comment pouvez-vous penser qu’un rabbin peut remplacer un professionnel? Vous-même, quel sorte de travail personnel avez-vous fait sur vous-même pour parler du lien du mariage en terme si réducteur? Comment osez- vous poser un psoul (invalidité) sur les couples qui veulent divorcer?! Que savez-vous du conseil conjugal pour utiliser ce nom et vous l’approprier! Et que savez vous de la vie conjugale des rabbanim qui malgré la Thora (parce que ce n’est pas Sa fonction) connaissent eux aussi nombre de divorces dans leurs rangs. Les femmes de rabbins consultent en secret et sont, elles aussi, sous anti dépresseurs.

Représentation pitoyable du judaïsme français

Quel judaïsme donnez-vous à montrer aux juifs de France et aux français non juifs, et comment pouvez-vous prétendre à faire la différence avec ce qu’il se passe dans d’autres religions?! Si peu d’humilité monsieur, si peu de connaissances et de cadre professionnel vous font décidément porter une lourde responsabilité.

Je n’ai aucun doute que votre texte n’a pas été validé par de plus hautes instances que vous au consistoire, et j’espère que votre texte n’aura pas jeté le discrédit sur tout le travail remarquable effectuée par cette noble institution. Mais de grâce messieurs du consistoire, filtrez votre webmaster!

3. Ainsi tout mettre en œuvre pour éviter un divorce avec son cortège de peines, de difficultés et de désillusions. « D… fait précéder la solution avant le problème ». Ayons cette sagesse de consulter avant l’irrémédiable!!

Tout mettre en œuvre oui, à commencer par fournir à la communauté des cadres qui n’ont pas vos critères pour s’occuper de la communauté. D.ieu nous a donné la sagesse, certes, mais elle n’est pas passé par votre conception du rôle du rabbin.

Consulter? Vous utilisez le terme consulter?

Non monsieur, vous vous ne consultez pas, vous usurpez un titre et un travail thérapeutique dont vous ne connaissez pas la définition à l’évidence. Un retrait de ce texte sur le site du consistoire me semblerait un désaveux suffisant.

Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme)

Whatsapp: +972 52 51 96 634 - France: 01-70-36-78-08 - Chaine Youtube | Facebook | Linkedin | Google + | Twitter

Formulaire de contact - Témoignages - Inscriptions

Que recherchez-vous sur ce site: