Sexualité masculine – Troubles de l’érection

Conséquences sur la relation de coupleAspect psychologie  – Impuissance et EP

La sexualité est un élément humain vital; avoir une bonne performance sexuelle aide à avoir des rapports humains et relationnels plus équilibrés. Cependant, certains troubles sexuels peuvent apparaître à n’importe quel moment de la vie d’un homme. Cela affecte remarquablement la nature de ses rapports et interactions avec sa partenaire bien sur, mais aussi avec son entourage (en raison des répercussions sur son mental et son équilibre psychologique).

Le judaïsme ne dit rien de particulier sur l’éjaculation précoce, mais on peut le considérer comme un témoignage d’un déséquilibre de la santé. Or, il est interdit de ne pas tout faire pour être en bonne santé. Par ailleurs, c’est une obligation pour l’homme de satisfaire sa femme sexuellement. Ne pas prendre cela au sérieux équivaut donc à une interdiction, bien que de façon indirecte, par déduction. Tout comme l’obésité, le manque d’hygiène de vie, la boisson ou la cigarette mais dont personne ne parlent pourtant en terme d’interdit.

Conséquences sur le couple

L’EP est en général mal vécue car elle rend l’homme incapable de satisfaire sa partenaire et la prive de la résolution de son plaisir. Il ne réussit pas à décider du moment de son éjaculation et donc de la durée de l’acte sexuel, ne pouvant de ce fait être à l’écoute et répondre au plaisir de sa partenaire.

Le problème principal de l’EP est qu’elle précipite le couple dans le cercle vicieux qui s’installe. Le stress favorise l’éjaculation précoce qui elle-même provoque une angoisse, qui elle-même aggrave davantage l’éjaculation précoce, etc. Ajouté à cela que de nombreux hommes ne connaissent pas si bien que cela la sexualité et la psychologie féminine, on a ici tous les ingrédients des malentendus dans le couple.

Ceci entraînera pour la femme une démotivation des rapports, une absence d’orgasme et pourra évoluer vers une frigidité secondaire (elle fait suite souvent à une déception sexuelle et peut survenir du jour au lendemain). Pour le couple, l’évolution se fera vers une rupture de la communication affective, sensuelle, érotique, et conduira très souvent à une séparation.

Problèmes affectifs et psychologiques

L’EP peut également correspondre à un problème relationnel lié à sa partenaire: certains hommes n’éjaculent précocement qu’avec certaines femmes seulement (dominante castratrice, imagos dévalorisé…) alors qu’ils ne présentaient aucune anomalie avec d’autres partenaires.

D’autres traversent une période de tension avec leur femme, comme par exemple pendant la grossesse ou après être devenu père. Les Dr Belaïch et De Kervasdoué dans « Questions d’hommes » dressent le portrait (un peu réducteur) de l’éjaculateur précoce: un homme pressé, instable, parfois anxieux.

Pour nombre de psychologues, l’EP est associée à un attachement excessif à la mère; devenu adulte, le fils se trouve « fort embarrassé de son sexe car l’image omniprésente de la mère s’interpose entre lui et ses partenaires. Pour se sortir de cet embarras et se retrouver dans son identité d’enfant, il en vient à toujours « décharger » son arme à la va-vite ». (etmoi.free.fr)

Le comportement de la partenaire

Au début, la partenaire amoureuse se montre compréhensive et « prête à sacrifier son plaisir (ça ne fait rien car je t’aime) ». L’homme peut même croire assez égoïstement et naïvement qu’elle va s’en accommoder pour le restant de la vie. Et ce, jusqu’au jour où elle se documentera ou en parlera, à moins qu’elle n’aille « voir ailleurs », ou s’éloigne elle aussi de lui, pour finalement demander le divorce.

Inconsciemment, et pour ne plus être si souvent en face de cet échec, il va saboter la relation de couple. Il s’éloignera de sa femme, pour des raisons très souvent valables d’ailleurs, ou bien développera une véritable hostilité vis-à-vis d’elle, quand ce n’est pas de la violence.

L’impuissance sexuelle

Définition

C’est l’impossibilité d’obtenir une érection ferme et suffisamment rigide pour permettre la pénétration, ou encore de maintenir cette érection, pouvoir changer de positions lors du rapport sexuel et ensuite de la maintenir jusqu’à satisfaction de la partenaire. Des dysfonctionnements anatomiques ainsi que certains modes de vie (mauvaise santé, sommeil, alimentation, manque de sport, etc.) sont des facteurs aggravants.

Traiter l’éjaculation précoce

  • motivation et patience sont indispensables pour tenter de traiter un trouble de l’éjaculation précoce.
  • ne pas laisser la gêne s’installer, ne pas perdre de temps, ne pas se refermer sur soi
  • consulter un spécialiste si possible avec la partenaire
  • faire des exercices de rééducation et un apprentissage de la sexualité et voir les étapes de la guérison
  • prendre conscience de son échelle d’excitation, car de nombreux EP ont une mauvaise grille de lecture de leur état d’excitation.

 

Les troubles de l’érection

De nombreux troubles sexuels de nos jours semblent être de plus en plus fréquents parmi les hommes (à moins qu’on en parle tout simplement plus). Mais le trouble d’éjaculation précoce ou éjaculation prématurée (EP), qui est une survenue involontaire de l’éjaculation, reste le plus fréquemment répandue. L’éjaculation se produit en général peu après la pénétration, le nombre de va et vient dépasse rarement la dizaine.

Autre définition: est éjaculateur précoce, un homme qui se laisse surprendre par son éjaculation sans maîtriser les échelons du plaisir. Entre 30 et 40% des hommes dans le monde souffrent d’EP.

Les types d’éjaculateurs précoces

Le Dr Jean-Yves Desjardins en répertorie 6.

  1. type 1: homme rapide lors du rapport, ayant une forte libido, et développant une excitation très rapidement.
  2. type 2: les hommes fusionnels qui s’attachent très vite et pour lesquels l’activité sexuelle est secondaire.
  3. type 3: surtout centré sur son plaisir à lui, il ne tient pas assez longtemps pour laisser le plaisir de sa partenaire se développer.
  4. type 4: c’est le contraire: l’homme est surtout centré sur son plaisir à elle ce qui l’empêche de maintenir assez longtemps l’érection pour son propre plaisir.
  5. type 5 ou secondaire: il s’agit de personnes qui ne parviennent pas du tout à contrôler leur excitation.
  6. type 6 encore appelés éjaculateurs prématurés qui a lieu alors que l’érection commence à peine.

L’éjaculation précoce: exercices

1. Arrêter l’excitation suffisamment tôt, avant l’éjaculation

Lorsque vous arrivez à un bon niveau d’érection, et que vous sentez que vous allez éjaculer, déconnectez vos pensées afin de vous arrêter, pendant une minute entière, jusqu’à que vous soyez calmé. Arrêter les va et vient à l’intérieur du vagin ainsi que les caresses.

2. Technique de la compression

a) Votre conjointe serre le pénis, entre le pouce et l’index, fermement juste sous le gland.

b) Ou bien elle appuiera assez fortement avec un ou plusieurs doigts en ligne durant une dizaine de secondes entre l’anus et les testicules (mais plutôt près des testicules) ou l’on sentira comme un muscle assez tendu. La sensation d’arriver à éjaculer diminue instantanément, et l’érection diminuera.

c) Se laisser caresser: les caresses servent à faire diffuser l’excitation à tout leur corps et non pas uniquement centrée sur les zones sexuelles. Ce concentré diffuse, l’excitation sexuelle se détend, se dilue, et devient parfaitement contrôlable. Pour cela, il faut donc accepter de rester un peu passif, de se laisser caresser et d’apprécier la sensation.

d) Faites travailler le muscle muscle pubococcygien: il s’agit d’apprendre à serrer et détendre les muscles à la base du pénis. Selon la contraction que vous opérez sur ce muscle, vous atteindrez l’orgasme plus ou moins rapidement et augmenterez votre plaisir.

Le muscle PC c’est celui que vous employez si vous devez arrêter d’uriner. Le gonflement du pénis quand vous contractez ou serrez le muscle est un signe que vous vous exercez correctement!

Concrètement, quand vous êtes dans le feu de l’action, en quoi cela consiste-t-il?

Vous pouvez placer votre pénis à l’entrée du vagin, ou juste à l’intérieur, et observer ce qui se passe. Si vous vous sentez venir, dégagez-vous, jusqu’à que la sensation passe. Rappelez-vous que l’idée est de maintenir votre niveau de contrôle et de ne surtout pas éjaculer. Puis poursuivez à nouveau plusieurs fois, puis vous vous laissez aller, en vous concentrant mentalement sur la façon dont vous êtes et éjaculez.

3. Recommencer ce processus trois fois

A la quatrième fois vous pouvez vous laisser aller. Chaque phase de ce cycle portera à un plus grand niveau d’éveil, vous apprenant ainsi à contrôler un niveau élevé d’excitation qui dans le passé vous aurez simplement et inévitablement mené à éjaculer.

4. faire ces exercice fréquemment pendant 2 semaines. Persévérez

Ces exercices peuvent sembler difficile au début, mais ils deviennent rapidement plus faciles.

5. Garder le contrôle le plus longtemps possible

A ce point là, il est nécessaire d’apprendre comment garder votre contrôle à un niveau élevé sans éjaculer. Pour cela il convient de repérer où vous en êtes dans votre degré d’excitation, sur une échelle de 1 à 10 (9 étant le palier de non retour au delà duquel il est impossible de se retenir).

Si vous perdez votre contrôle soudainement ne le prenez pas de façon grave: la sexualité c’est sérieux, mais cela doit rester ludique et sympathique.

6. Tenir un minimum

Non seulement votre épouse se sentira prise en considération, parce que vous aurez pris son plaisir au sérieux et non pas juste comme une option, mais vous constaterez que l’intensité de vos orgasmes est beaucoup plus grande. Et c’est ce niveau là qui deviendra la réponse normale de votre corps par la suite, pour peu que vous réussissiez plusieurs fois.

7. Exercer la prise de conscience de l’état mental dans lequel vous êtes

La chose cruciale est que vous essayez et vous concentrez sur ce que vous sentez juste avant, de sorte que vous vous connaissiez parfaitement bien. Répéter l’ensemble de ces exercices par série de 2 semaines dans différentes positions.

8. Pratiquez suffisamment souvent 🙂

Rappelez-vous que la pratique est souvent la chose la plus efficace que vous pouvez faire pour développer un contrôle plus efficace. Il est aussi important de se rappeler qu’il y aura des périodes où vous ne pourrez pas le commander. Dans ces cas là, ne demeurez pas sur un échec – riez et plaisantez avec votre partenaire au sujet du processus – le sexe est censé être un amusement, pas une épreuve!

Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme, thérapie existentielle, etc.)

Whatsapp: +972 (0) 52 51 96 634 - France: +33 (0) 6 87 36 22 62Chaine Youtube | Facebook | Linkedin | Twitter | © copyright 2005-2019

Formulaire de contact - Témoignages - Inscriptions