Les nouveaux gourous dans la communauté

Kinésiologie, décodage biologique, gourous, bénédictions ténébreuses, amulettes et autres pratique souvent douteuses et souvent avec une connotation cabalistique ou mystique, voire dangereuses, nous allons expliquer en quoi.
Nous voyons dans de plus en plus de journaux francophones israéliens, des articles et des publicités pour des soins non médicaux que s’attribuent toute sortes de pseudos professionnels. Parmi les plus édifiants le décodage biologique est en montée fulgurante.

Le décodage biologique

De quoi s’agit-il? 

Le décodage est une pratique qui invite à retrouver dans l’histoire familiale principalement, les raisons possibles du mal-être et de la santé.

  • Il ne propose aucune remise en question du client.
  • Il ne transmet aucun outil pour allez mieux.
  • Le praticien n’a aucune obligatoire d’être formé en psychologie ni d’avoir réglé en thérapie ses problèmes personnels, ce qui est une nécessité absolue quand on s’occupe d’aider les autres.

Ce qu’est le décodage et ce qu’il n’est pas

Depuis que je cherche des informations sur le décodage, j’ai découvert le site de Christian Flèche qui, par ses précisions salutaires alerte sur les dérapages de l’utilisation du décodage. En cela, il le réhabilite et son décodage n’a rien à voir avec ce que l’on observe chez les praticiens francophones en Israël. En particulier du fait de leur insistance à relier leur pratique à des sources juives et trop souvent mystiques, attirant de ce fait un publique juif religieux trop confiant pour vérifier leurs compétences.

Il faut savoir que le décodage biologique à tout de même fait l’objet d’un procès au sénat prouvant que les questions sur cette pratique sont nombreuses. Dans ce procès Mr Flèche réussit assez bien à expliquer ce qu’il fait et précise qu’il n’est ni médecin ni psychologue. Il ne parvient pas à convaincre que sa technique ne met pas en danger les malades.

Différentes écoles

« Le Décodage Biologique est un ensemble d’hypothèses complémentaire au travail du médecin et du psychologue. Il ne remplace en rien le travail de ces derniers et ne se substitue à aucun traitement ».
Il reconnait lui aussi qu‘ un nombre important de pseudo thérapeutes utilise le terme décodage biologique sans en avoir la compréhension ni l’aval de l’association internationale de psycho-bio-thérapie qui recense les praticiens validés et propose des formations.

Il semblerait qu’il faille faire le distingo entre décodage biologique qui « n’a aucun lien de près ou de loin avec le Dr Sabbah » initiateur de la biologie totale qui « permet de mieux comprendre le fonctionnement normal d’un être vivant, comment il en arrive à être malade et comment il lui est possible de recouvrer la santé« . L’approche du Dr Hammer et sa Nouvelle Médecine développe l’idée que « la maladie est un programme que le cerveau peut créer selon les circonstances de stress extrême et qu’il peut arrêter ce programme pour peu que la personne résolve le conflit sous-jacent la maladie« .

Dans tout ce que l’on peut lire, les démarches sont passionnantes, comprendre la maladie, mais aucune n’a été validée par un laboratoire sérieux. Ce qui est très dommage car, pour reprendre l’exemple de Christian Flèche sur la symbolique du cancer du sein, selon qu’il est à droite ou à gauche, si cela avait été effectué, la médecine pourrait évoluer de façon phénoménale.

[/one_full]

Quelques témoignages

Personnes en détresse: des proies faciles

=> Me voir vous rendra la vue

Je connais moi-même une de ces arnaques où la mère d’un enfant malvoyant amené chez le praticien en décodage biologique, s’entendit dire par celui-ci: « nul besoin de poursuivre vos recherches plus loin, il faut vous demander ce que votre enfant « ne veut pas voir », et tout rentrera dans l’ordre. Laissant entre temps la maladie et la tristesse s’installer de façon irrémédiable dans la vie de cet enfant.

=>L’eau de la noyée coule sur vos murs

Parmi les exemples de diagnostiques effectués par ces « praticiens », citons le cas également de cette personne dont les murs de la maison fuyaient et dont l’origine du mal fut expliqué par la spécialiste ainsi: « votre petite soeur avait été retrouvée noyée lorsque vous aviez 5 ans, et depuis, vos murs expriment ce drame« . Cette brave dame est actuellement sous traitement lourd pour des rhumatismes douloureux, puisque, grâce au décodage biologique, elle a vécu de longs mois dans une maison insalubre et humide. Elle a écopé l’eau des murs de sa salle à manger pendant quelques mois avant que son mari, excédé, fasse intervenir … le plombier!

=>Le Rebe priera pour vous

Parlons aussi de cette femme de 40 ans à qui l’on fit croire qu’aller prier sur le tombeau de rabbi Na’hman suffisait grandement à lui donner et le mari et les enfants qu’elle n’avait pas encore eu. A l’âge de 45 ans, et se réveillant de sa torpeur, elle retomba dans une autre torpeur, lorsque les médecins lui dirent qu’il était trop tard, la ménopause ayant eu raison de ses dernière ovules… La difficulté ici n’étant pas bien sur d’aller prier sur le tombeau de rabbi Na’hman, mais de croire que cela suffit.

=> Il faut renforcer sa émouna

Je connais aussi ce jeune garçon qui après son accident de voiture s’entendit expliquer par le « praticien » que le pieds était le symbole de la Emouna, et qu’il devait juste se renforcer, que Dieu aiderait… depuis, il prie, certes, mais il boite. Il prie, mais il boite. Alors évidemment on peut toujours dire qu’il priait mal. L’aspirine, elle, quand on la prend, libère du mal de tête, qu’on y croit ou non…

Lu sur Internet

« Une personne qui aura manqué de l’amour de sa mère (…) tentera de prendre un maximum de câlins et d’amour en prévision des séparations vécues difficilement de par sa peur de manquer (…) cette personne pourra même faire une pathologie du foie dont la fonction est de stocker« .

Suivi de : « Le bio-décodage, en utilisant cette base biologique permet de cibler instantanément le type de problème et de retrouver rapidement son origine en « voyageant » avec le ressenti« .

Témoignages de clients satisfaits

Merci de m’avoir permis de découvrir le décodage biologique (…) j’ai pu avancer rapidement, en « nettoyant » les blessures inconscientes de ma vie et mettre mes connaissances au service de mes semblables. Réponse du praticien: « le Décodage Biologique est une forme de découverte de soi. Pourquoi cela? Simplement parce que vos symptômes sont le reflet de votre âme, d’une profonde souffrance ». Voila qui est limpide.

« La déprogrammation cellulaire c’est (…) Devenir enfin, dans la présence à Soi, pleinement responsable de son auto-création et de la création de l’Univers ».

Un peu de lumière dans ce monde de ténèbres

« Comme l’a démontré un reportage diffusé à la télévision de Radio-Canada, en octobre 2008, la Biologie totale peut donner lieu à de très dangereux dérapages, surtout quand les praticiens prétendent guérir des maladies graves, comme le cancer. Et malgré les déclarations officielles, il semble que plusieurs d’entre eux incitent leurs patients à laisser tomber ou à retarder leurs traitements médicaux ».

(…) la Biologie totale (…) « prétend pouvoir régler toutes les maladies et que celles-ci auraient toutes une seule et unique cause: un conflit psychologique non réglé« . De telles prétentions peuvent facilement amener le rejet de toute autre forme de traitement, ce qui peut avoir de très graves conséquences.

Petites annonces: bra’ha à vendre

On voit de plus en plus dans les journaux juifs francophones, des petites annonces d’un style nouveau:

  • Venez poser toutes vos questions au Rabbi dans les Igueret hakodeche, réponses gratuites.
  • Sur les bus de Jérusalem: Téléphonez au 054 — — 770 pour avoir la bénédiction sur la parnassa
  • Le Tikoun haklali pour résoudre tous vos problèmes
  • Le Rav X trouve des solutions à tous vos problèmes de la vie avec de nombreux miracles dans tous les domaines de la vie.

[/one_full]

Argent, quand tu nous tiens…

Un journal juif francophone très connu, qui fait de la pub pour ce rav, renvoie sur le site de celui-ci (après avoir décliné toute responsabilité concernant ses annonceurs), où l’on trouve le texte suivant:

« Le Rav reçoit tout public » (si l’on descend en bas de la page web, on peut voir qu’en fait il ne reçoit que les hommes) pour la seule cause divine, dans l’unique but d’aider le peuple juif à résoudre tous ses problèmes ». Les dons versés au Rav sont totalement destinés à la diffusion de ses cours de Thora et à l’établissement de son centre d’étude ». (Aucun des clips vidéo en question ne marchent encore).

Pour créditer le sérieux de l’action du rav, le créateur du site internte birkathashem.com accompagne le texte de recommandation d’une personne a priori sérieuse, le rav Abergel, assez édifiante, qui dit: « quiconque offre son soutien à l’organisation, D.ieu lui accordera longévité, prospérité et une digne descendance. Pas moins! (voir la capture d’écran ci dessous).

A ce stade de la lecture, on ne sait pas encore si les dons sont obligatoires.
J’ai décidé d’en savoir plus, et de téléphoner moi même au rav…
Je compose le numéro, ça sonne… j’ai au téléphone un charmant monsieur qui me répond avec politesse et gentillesse.

– Moi: Bonjour Monsieur, je lis sur votre site Internet que l’on peut demander au rav une bénédiction dans tous les domaines, pouvez-vous m’expliquer comment cela se passe?.
Le secrétaire: « oui, alors pour le tikoune de la néchama, vous savez ce que c’est un tikoune madame?…
– Moi: Oui tout à fait (tikoun signifie réparation).
Le secrétaire: « et bien un Tikoun c’est quelque chose que le rav fait… et c’est 200 euros ».
– Moi: Je comprends… et donc mon âme sera réparée une fois que le rav aura fait mon Tikoun, c’est cela?
– Le secrétaire: oui tout à fait! (Là, j’avale un peu d’eau parce que je viens de décrocher le gros lot: mon âme pécheresse va enfin être réparée pour 200 euros).
– Moi: Mais si je ne peux pas verser d’argent, ou si je veux juste une bénédiction ou un conseil, est-ce que je peux voir le rav ou lui parler, ou qu’on lui transmette ma demande?
– Le secrétaire: « et bien… le Tikoun c’est mieux quand même, parce que c’est le Tikoun vous voyez…
– Moi: Oui bien sur, je comprends… mais donc, pour avoir une réponse Monsieur, est ce que c’est possible si je ne verse rien, parce que je ne peux pas ou parce que ne je veux pas (J’ai bien formulé la possibilité de « ne pas pouvoir »).
– Le secrétaire:« et bien… (vide de 2 longues secondes)… et bien même pas un petit don? Vous ne pouvez pas? Parce que c’est bien un don ».
– Moi: Oui vous avez raison, c’est bien un don… mais si je ne peux pas, est que ma demande sera transmise et est-ce que le rav me donnera une réponse?
– Le secrétaire: c’est que, voyez-vous, les demandes, c’est pour pouvoir diffuser les cours du rav, alors, il faut un don, c’est bien…
– Moi: Donc la réponse si je vous suis bien c’est non… Je vous remercie Monsieur, je vais réfléchir alors… Bonne journée à vous.

Le don est-il devenu un paiement… c’est la question que je me pose.

A ce jour, 2 ans après la rédaction de cet article, le journal continue de recevoir de l’argent pour faire de la pub à ce monsieur dans ses colonnes. Ce journal revendique l’existence d’un comité d’éthique.

[/one_full]

Pourquoi… mais pourquoi?

Pourquoi tant de drames sont-ils possibles dans la société juive actuelle, sensée être éclairée par ses capacités intellectuelles et par sa Thora, tous deux remarquables? Si tout cela restait le fait d’un petit nombre, tout irait à peu près bien… mais l’on voit les représentants du judaïsme donner crédits à ces falsificateurs, devenant, parfois à leur insu, associés à des actes criminels (le crime étant le terme exact utilisé par le code civil : délit de non assistance à personne en danger).

Pourquoi sommes nous attirés par ces charlatans

Parce ce qu’ils nous promettent une action rapide et efficace et que l’être humain est paresseux et impatient.

De tout temps nous avons voulu trouver des techniques qui nous permettraient de nous remettre rapidement sur pieds. Une bénédiction, un conseil, un passouk quelconque à psalmodier, et qui aurait l’effet d’une baguette magique. Ici nous nous trouvons en présence de la plus grosse supercherie du siècle: croire que l’on peut résoudre tous les problèmes grâce à la magie du geste, de la pensée, de l’intention ou de la parole, pour peu qu’on y croit vraiment ou qu’il faille appartenir à un cercle de privilégiés.

Le judaïsme interdit que l’on se fie aux miracles et que l’on « oblige » D.ieu à en accomplir. Pour le judaïsme, lorsqu’une personne est malade, elle doit prier certes, mais tout en composant le numéro de téléphone de son médecin!

Pourquoi ces professions ne sont-elles pas dénoncées par les rabanim?

Par « dénoncer », je veux dire de façon explicite et parfaitement claire, et non, comme on l’entend de nos jours, uniquement en privé, dans leurs bureaux. Deux raisons parmi d’autres:

1) Jugeons nos rabanim « lé kav z’hout » : ils ne connaissent pas bien ces professions et n’ont pas le réflexe d’approfondir le sujet; il est vrai que peu d’entre eux ont été formés à être « en éveil » et à taper du poings sur la table quand leurs ouailles dérivent un peu, voire s’éloignent de l’esprit du judaïsme.

2) Beaucoup de ces « professionnels » appartiennent au monde religieux et les rabbins hésitent à « dire du mal » d’eux, confondant dénonciation pour sauver des personnes et « lachon hara (médisance). D’autre part, envoyer des personnes en souffrance vers des professionnels non religieux est, encore de nos jours, un tabou dans certains milieux, quand ce n’est pas carrément un interdit.

Comment expliquer que « cela marche »

Ces maladies qui guérissent spontanément

C’est un fait scientifique et mathématique qu’il existe une probabilité pour chaque maladie de se guérir « toute seule », c’est à dire sans aide médicale et sans intervention d’aucune sorte. Exactement comme il existe une probabilité pour qu’une plante pousse à droite, vers le soleil, mais aussi parfois à gauche à l’ombre.

L’effet placebo

Le fait de rencontrer une personne qui croit en nous et qui nous encourage nous permet de trouver des ressources incroyables pour lutter contre la maladie: c’est ainsi que fonctionne l’effet placebo. Ça marche, mais ce n’est pas sous l’effet d’une action extérieure; cela marche parce que l’on y a cru. On constate les mêmes chose à Lourdes. Le fait de croire dans votre décodeuse biologique peut marcher (encore faudrait-il vérifier pendant combien de temps). Pas parce qu’elle vous aura donné « la » solution, mais parce que vous aurez changé votre champs de vision. Ce principe là se retrouve dans de nombreuses disciplines.

Une question de synchronicité

Cela marche parce que vous êtes déjà ou que vous venez de terminer traitement ou thérapie, et que les effets commencent seulement à donner des résultats. Vous allez mieux, mais les praticiens que vous avez consulté n’y sont pour rien. Ou encore, que c’est la synergie des différentes approches qui réussie… mais comment le savoir 🙂

Où sont les preuves

Pourquoi ne peut-on trouver nulle part dans le monde de laboratoire qui attestent des guérisons avec ces praticiens?

De nombreux laboratoires se sont penché sur ces techniques: décodage biologique, guérisons par les énergies, Kinésiologie, etc. Aucun n’ont pu démontrer qu’elles guérissaient. A chaque fois, les statistiques montraient une courbe semblable à celles des guérisons spontanées (sans aucune intervention médicale ou « para » médicale). La raison systématiquement apportée par ces praticiens est que, dès que l’on commence à observer de façon scientifique ces techniques, le principe actif disparaît. C’est à dire que dès qu’une personne septique observe de façon rigoureuse, en recherchant des preuves claires et indiscutables, le praticien perd son talent!

Vous voulez quand même les voir

Faites-le! Je ne vous en dissuaderais pas plus, mais de grâce, consultez aussi un psychologue et aussi un médecin… de prenez pas le risque de vous écrouler. Car, à 120 ans, quand vous monterez en haut, vous ne voulez pas avoir à répondre à la question: « pourquoi n’as tu pas consulté un professionnel »?

Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme)

Formulaire de contact et témoignage

[contact-form-7]

Facebook > Linkedin > Google + > Newsletter > Faire un don > Skype: ecoute-juive > ecoute-juive.com © Copyright 2005 - 2017