Quels sont les rôles remplis par le médecin

Accueil - Contact - Newsletter - Qui consulter
Consultations en Israël: 052 51 96 634 - En France: 01 75 43 97 48

Page d'accueil du site ecoute-juive.com

Les professionnels de l'aide

Psychologie et judaisme
Fonction et rôle du médecin - Poser votre question




Qui fait appel à un médecin?

Toute personne qui a besoin de soins, physiquement ou moralement peut faire appel à un médecin. Le médecin généraliste peut recommander un spécialiste ou un thérapeute selon les cas.

Dans le serment d'Hippocrate, le médecin s'engage ainsi: "... dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j'écarterai d'eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible... Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux".

NB: Le médecin a l'obligation du secret professionnel (tout comme les psychologues): "... Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l'exercice de mon art ou hors de mon ministère, et qui ne devra pas être divulgué, je le tairai et le considérerai comme un secret".



Santé du corps, vie de couple et judaïsme

- Obligation de faire attention à son corps et de le maintenir en bonne santé, ce qui signifie qu'il doit faire appel au médecin quand cela est nécessaire.


- La vie intime est considérée comme le fondement du couple

Les problèmes gynécologiques feront l'objet d'une consultation sans délai. Les infections, le remplacement du stérilet à temps, les saignements, les cycles menstruels anarchiques, les difficultés concernant l'acte sexuel lui-même doivent être pris avec le plus grand sérieux: les problèmes s'arrangent rarement tout seuls...

Les problèmes d'ordre purement sexuel sont également à considérer avec le plus grand sérieux. Ils ne nécessitent souvent pas de consulter, mais lorsque la vie sexuelle cesse d'être satisfaisante, il est indispensable de ne plus attendre. On consultera alors un médecin qui pourra évaluer si les difficultés relève d'un problème purement physiologique ou si elles sont dues à des tensions dans le couple ou encore si elles sont liée à l'histoire personnel d'un des conjoints.

Parmi les situations banales et fréquentes, citons: les sécheresses vaginales, impossibilité de pénétration, les problèmes d'érection, vaginisme, le dégoût, la nymphomanie, l'assiduité de fréquentation des sites pornographique, l'abstinence, etc...

- Questions de contraception: différence d'opinions quant au nombre des grossesses

Si le judaïsme glorifie la famille nombreuse, montrant à quel point avoir des enfants est une réalisation de soi, en quoi la maternité est l'épanouissement du couple et comment c'est là le but du projet divin, le nombre d'enfants à venir et le rapprochement des grossesses est aussi l'affaire du couple.
Chaque femme connaît ses capacités physiques et psychologiques. Elle seule connaît vraiment la fatigue de ses nuits blanches et des allaitements parfois difficiles, la frustration de ne pas avoir assez de temps pour soi et les tensions qui pointent leur nez quand la vie sexuelle n'a pas assez sa place faute d'énergie et de temps. La petite enfance est un moment merveilleux, il est aussi source de grands bouleversements pour les jeunes parents.

La question du nombre de grossesses et du moment le plus approprié diffère d'une communauté à une autre. La base de réflexion de tous les rabbins est évidemment la Torah, mais leurs conclusions sont parfois éloignées. Si dans tous les cas, on admet que chaque système familial est particulier et que la santé de la femme est le premier critère de réflexion, on observe cependant de grandes différences entre au sein des communautés.

Dans telle communauté, il est admis qu'une grossesse peut être envisagée à partir des 2 ans du dernier enfant, ce qui permet une différence d'environ 3 ans entre chaque enfant. Dans telle autre, on n'imagine pas un break de plus de 3 ou 6 mois. Dans celle-ci, on considère que la maternité est l'affaire exclusive du couple. Pour d'autres enfin, la vérité pourrait bien se situer à l'intersection de ces 3 avis: importance de la famille et du couple, réalisation de soi et révélation de son essence profonde d'une part, nécessité de de faire confiance au couple qui lui seul sait où il en est, et s'il est temps d'envisager une nouvelle grossesse, d'autre part.

Quoi qu'il en soit, le couple pourra prendre conseil tout à la fois du rabbin, du médecin, et du psychologue s'il en a le désir.


- Les questions de stérilité

Nous l'avons vu plus haut, le but de la création est d'élever des enfants. C'est pourquoi, il est légitime de ne pas tarder à consulter lorsqu'une grossesse tarde à venir. Le judaïsme étudie toutes les découvertes en matière de conception assistée; certaines cependant, dont le don anonyme du sperme par exemple, sont des sujets particulièrement délicats.
Les progrès de la science sont tels, que nous préféreront renvoyer nos internautes vers des organismes comme l'institut Poua de Jérusalem, ou vers des rabbins compétents.




 
Ce site a été créé pour la guérison de Meir Sim'ha & Nathan Israël ben Myriam Malka. S'il vous a plu, veuillez lire
pour eux la prière du Ari Hakadoch: cliquez ici © Copyright 2005-2017