Je, soussigné, Professeur Roger Dufour, certifie

- connaître très bien Madame Malka Bar Neron, déjà dans le cadre de sa formation en France au sein de l’association "Forhome pour que vive la Famille" que j'ai animée avec le Professeur Pierre Angel et Serge Ginger, autorités reconnues dans le domaine psychanalytique et de la psychothérapie des drogués et des méthodes de Gestalt

- accompagner la suite de sa formation continue en Israël par une supervision continuelle de cas d'écoute et de conseil conjugal depuis 8 ans de façon très régulière au rythme moyen de deux séances par mois environ.
De plus, dans ce cadre, elle a poursuivi une formation psychothérapique personnelle avec une spécialiste qualifiée avec qui j'ai l'occasion de collaborer dans le cadre de nombreux traitements psychothérapiques. Cette formation personnelle se réalise sous forme d'entretiens et de travail psychologique holistique personnel sur la relation corps- psychisme.

- qu'elle a le niveau de formation et de qualification (et personnelle et pratique et théorique) souhaitables dans la fonction officielle de conseillère conjugale telle qu'elle est définie dignement actuellement.

Je recommande donc, déontologiquement et sans aucune réserve, qu'elle soit admise comme membre reconnu dans les associations professionnelles qualifiées du "conseil conjugal". Et je m'engage à continuer son accompagnement dans le processus de formation permanente à la fois théorique et personnel et de confrontation entre praticiens.

Mes qualifications et fonctions qui valident cette attestation sont les suivantes:

Psychologue clinicien depuis 1970, didacticien en Psychanalyste, Rêve éveillé, Psychodrama et Gestalt. Qualification reconnue dans les dimensions anthropologiques différentes des personnes et patients selon leur culture et pratique diverses langues et littératures en ces domaines. Spécialisation importante dans une ère où les familles sont souvent de plus en plus multiculturelles.

Doctorat d'Etat en Sciences Humaines Clinique, mention Très Honorable (la plus élevée). Thème : Etude théorique et critique de l'imaginaire du patient dans le cadre de son identité culturelle.

Professeur d'Université pendant 20 ans depuis 1985.


Carrière:

- A formé pendant 20 ans des psychothérapeutes dans la section clinique du Département de Criminologie, Université Bar-Ilan, Ramat Gan, Israël. A été Directeur de ce département.

- Co-fondateur et Secrétaire général de l'ASEVICO, International Association for Scientific Exchange on Violence and Human Coexistence.

- A été en France pendant plus de 10 ans formateur dans l'IFEPP, Institut de Formation et d'Etudes Psychologiques et Psychosociologiques, et responsable en particulier de la formation dans le cadre des entretiens et de la sexualité.

- Psychanalyste didacticien, a été Président du Groupe International du Rêve Eveillé Dirigé, et de l'Association Internationale Psychanalytique et Anthropologique.

- Prix Gabriel Tarde 1989 de l'Association Française de Criminologie.

Voici quelques unes de mes publications scientifiques:

Ai publié plus de 50 articles dans les revues scientifiques "reconnues".

Livres - quelques uns des livres scientifiques depuis 1989:

1. L'image et le corps, psychothérapie en milieu carcéral, ESF Editeur-Paris. 1989, 165 pages. .

Résumé : l'auteur a choisi une psychothérapie en conditions extrêmes (prison, bruit, cas d'un meurtier, risque de suicide, mutilation, acting out, institution répressive) pour montrer l'essentiel de ce qu'est le dispositif d'une psychothérapie. Il relate toutes les séances, son analyse théorique, ses interventions et les réactions. Il montre comment il prend en considération les liens du corps, de l'image et du langage. Chaque pas dans la cure exige une évaluation rigoureuse et une créativité continue. Une bibliographie spécialisée très précise sur toutes ces questions complète le livre.

2. La relation avec le Patient, Toulouse-Paris: Privat-Dunod. 1992, 239 pages. (en toute librairie).

Résumé : la situation de maladie constitue un temps et un lieu difficile à vivre pour les soignants comme pour le malade et sa famille. En plus de la douleur physique, il y a un bouleversement intérieur considérable chez chacun et cela entre des difficultés de relations entre soignant et soigné. Les incompréhensions, insatisfactions, malentendus, angoisses, les violences, le mépris administratif ne sont pas rares malgré la bonne volonté de chacun. Le livre est basé sur l'accompagnement de malades différents dans leur cursus thérapeutique pendant plus de dix ans ; le livre est illustré de nombreux exemples, conseils, et il constitue un véritable manuel de formation pour le temps de maladie, autant pour les malades que pour leur famille et pour les soignants. Il permet de mieux gérer l'insatisfaction, la dépression, la qualité de vie, les conflits, la solitude en ces phases. Des chapitres traitent particulièrement des grands malades et des phases terminales où les accompagnants sont dépourvus et ne savent que faire ou dire. De nombreuses bibliographies brèves et spécialisées pour l'approfondissement, la formation personnelle et l'enseignement accompagnent les chapitres.

3. Ecouter le Rêve. Ed. Robert Laffont. 1992. 2e édition révisée. 350 pages. (en toute librairie).

Résumé : le livre décrit l'activité de rêverie, ses règles, sa linguistique et comment le psychothérapeute ou le psychalalyste l'écoutent : le travais sur le rêve éveillé ne produit pas seulement un important matériel à interpréter mais crée une réorganisation psychique permettant de résoudre des problèmes et de développer la synthèse personnelle et la créativité. Le livre est une expérience de ces processus et un entrainement à développer l'écoute de soi et des autres car nous sommes toujours entre le réel et le rêve. Il permet de découvrir la grand richesse littéraire et mythique de tout discours quotidien.

4. Dictionnaire de la violence et du crime [Scientific dictionary of violence and crime]. Eres. Toulouse. 1993. 458 pages. (en toute librairie).

Résumé : Ce livre offre, par thèmes, une compréhension rapide des problèmes actuels de violence (vol, agressions, terrorisme, viol, crime, suicide, violence politique et financière, drogue, médias, inceste, guerre, etc.). Il est fondé sur les travaux de l'autreur et des meilleurs spécialistes internationaux actuels, en particulier sur les nombreux travaux anglo-saxons difficiles à connaître en France. Il présente aussi les chercheurs, les écoles, les concepts et les bibliographies les meilleures sur chaque question.

Public concerné : ce livre a été conçu pour tous ceux qui rencontrent des situations de violence et pour les professionnels affrontés aux questions de violence dans l'exercice de leur fonctions profssionnelles diverses.

5. Clinical Criminology. Subject Headings. Violence, Deviance and Human Rights. Scientific classification, computational linguistic, indexing system and information retrieval system. [in English, French and Italian]. Proxima. International Institute for Human Rights. Triesta. Italia. 1993. 251 p. Ce livre, réservé aux spécialistes universitaires et bibliothécaires, rassemble tous les concepts de la littérature scientifique sur la violence utilisés dans de nombreuses disciplines, les organise selon un modéle de hiérarchie logique pour constituer l'organisation et la classification de bibliothèque. Il est entièrement trilingue et permet de faire entrer dans les banques de données internationales les concepts et publications françaises et italiennes.

6. Les dynamiques psychologiques et cliniques du crime contre l'humanité. chapitre dans le livre Le crime contre l'humanité. [Psychological and clinical processes of the crime against humanity]. Erès. Toulouse. 1996. pp. 135-154. .

Résumé : ce livre interdisciplinaire est consacré à la logique de l'extermination de masse qui caractérise douloureusement notre siècle en de nombreux pays. Ce chapitre est une étude clinique et psychologique des divers exécutants. Il est basé sur des interviews et psychothérapies et sur les actes des procés de différents types de criminels, leurs journaux personnels et mémoires, leurs examens psychologiques et psychiatiques, les témoignages. Nous mettons en valeur le clivage dans la personnalité, les morales multiples qui fonctionnent en parallèle, la monodépendance sans référence à un pôle tiers, et la présence de ces mécanismes chez ceux qui n'ont pas fait de passage à l'acte.

7. Rôle de l'intellectuel face aux causes de la violence politique dans la société occidentale [Role of the highbrow in the process of political violence]. in Pour un monde responsable et solidaire. Towards a responsible and solidary world. Awareness of Otherness. Editions Montmorency, Québec. Canada. 1997. p. 379-391.

Résumé : en plus des thèses classiques, l'auteur insiste sur la nécessité pour l'intellectuel de connaître plusieurs cultures et de penser dans le cadre d'anthropologies multiples, de ne pas en rester à des théories sur l'autre mais de relier les concepts à une "sensibilité à la sensibilité d'autrui". Les conflits s'appuient sur des idéologies implicites qui simplifient les données de la réalité, la traversit en deux catérories de bien-mal et démonisent l'adversaire avant de poser sa disparition comme une donnée logique. Le détournement intellectuel des idéologies, religions et morales vers la violence est un processus qu'il importe d'analyser avec lucidité et compétence.

Et voici quelques autres articles scientifiques depuis 1992 :

- Le suicide et la tradition juive [Suicide in jewish tradition ; Ethno-Suicidology], Nouvelle Revue d'Ethnopsychiatrie. 19. 1992. p. 121-169. Résumé : l'article recense et décrits les nombreux cas de suicide présentés dans la littérature religieuse juive et les analyse du point de vue psychologique et présente la conception nuancée et complexe de la loi juive, halakha, sur ces problèmes.

- Penser la violence (Voir dans les opérations de guerre et dans les conflits) Revue Internationale des Sciences Sociales. Toulouse. 1992. pp. 242-268. Résumé : l'article montre le développement des techniques visuelles de destruction, de spectacle et de propagande dans la guerre contemporaine : il analyse les processus psychologiques qui éclairent ce phénomène, et la participation des militaires, journalistes et des spectateurs.

- Ver la Violencia de la guerra o el teatro de operaciones. [in Spanish, Revista International de Ciencias Sociales]. Centre Unesco de Catalunya, Barcelona., Juno 1992. pp. 237-256.

- Les intellectuels et la violence [Role of the highbrow in the violence process], Hebrew University Studies in Literature. 20. 1993. pp. 27-49.

Résumé : l'article analyse les phénomènes de rivalité, d'agression et de violence dans la vie scientifique et la participation des intellectuels à la légitimation de la violence collective.

- Watching the violence of warfare in the theatre of operations. International Social Science Journal. Blackwell Publishers. May 1993. pp. 247-265.

Abstract. The comment that war is as good as watching a film and talk of war being conducted in a theatre of operation aptly sum up contemporary attitudes to warfare, and highlight the incereasing importace of its visual aspects.We have discribed fundamental psychological mechanisms on which terrorism's relations with the public are based. Public's relationship to war. Terrorism as a war-time communication strategy. Fantasy journalism and the mechanisms governing waking dreams. Press reporting and dramatisation. The other stage and collective criminal thinking. Terrorist and soldier as actors. Social conditions conducive to terrorism. The regulatory role of the journalist. Waking dreams and criminal/military processes. Dream and reality.

- Chinese version of Watching the violence of warfare in the theatre of operations. International Social Science Journal. Pekin. 1994. pp. 83-102.

- Correspondance sur la lutte pour la vie dans les camps d'internement nazis en France [Psychology of prisoners in transit death camps in France]. Revue Perspectives. 1. 1994. Hebrew University Studies. Jerusalem. pp. 100-164