Préparation au mivké et bases de Nidah

  1. Généralités : les eaux du mikvé – But de l’immersion – Quand aller au mikvé
  2. Les vérifications de fin de règles : 7 nikim et bedikot – Déterminer le jour du mikvé – Cas particuliers
  3. Préparation au mikvé : le but de la préparation – Les 4 actions obligatoires – Quand se préparer – Durée de la préparation – La préparation de A à Z – Jours et cas particuliers
  4. L’immersion

Afin de sortir de l’état de Nidah, il convient d’apprendre ce slois et d’effectuer les étapes allant de la verification de la fin des règles jusqu’au compte des 7 jours, de la préparation au mikvé juqu’au bain rituerl et à l’immersion. Cela s’éffectue avec une enseignante spécialisée (la Madré’hat kala) avant le mariage, et après chaque fin de règle une fois mariée afin de pouvoir poursuivre sa vie conjugale.

Ces loi s’applique en principe exclusivement aux femmes mariées reigieusement, mais de plus en plus d’opinion avancent l’obligation  du mikvé pour les femmes vivant en couple. Les femmes veuves ou toujours divorcées qui n’ont pas de vie de couple n’ont pas besoin de sortir de l’état de nidah et d’aller au mikvé.

I. Le but du mikvé

Une coutume de plusieurs milliers d’années

Se tremper dans le mikvéIl n’y a pas de plus grande mitsva

Chaque mois, après la fin de ses règles, une femme a l’obligation de se tremper dans un bain rituel.

L’immersion dans le bain rituel  aucune construction, ni synagogue, ni école, ni infrastructure communautaire ne passe avant la construction du mikvé: c’est le commandement le plus important de la vie juive : pas de vie juive sans mikvé ! Le bain rituel a une portée spirituelle capitale pour les parents et l’enfant qui pourrait naître de l’union du couple.

De quelles eaux parle-ton?

Il s’agit de la récupération d’eaux de la pluie ou venant de sources naturelles Le bain d’une salle de bain, ou une piscine, ou tout autre contenant d’eau de robinet ne peut convenir. Ces eaux sont recueillies dans un bassin construit selon des normes très précises. Selon la tradition juive, elles ont une portée spirituelle capitale pour les parents et l’enfant qui pourraient naître de l’union du couple.

Si vous n’avez encore jamais effectué de bain rutuel

Si vous n’avez jamais eu la chance de pratiquer les lois du mikvé, sachez que un de nos grands sages contemporains, le Rabbi de Lubavitch, a promis que cela pouvait être rétroactif, pour peu que vous les pratiquiez dès que possible, et que vous tentiez de les faire étudier à une autre personne.

On ne repousse pas le mikvé

C’est un des points capitaux du judaïsme de ne jamais repousser le jour l’immersion dans le bain rituel et c’est une responsabilité que toute femme a envers elle-même, son mari et son couple. Mais c’est aussi un engagement vis à vis de D.ieu qui, comme cela est écrit dans la Thora, demande qu’à la fin de ses règles, la femme s’immerge dans les eaux du mikvé.

Des stages individuels pour vous aider à avancer

Je propose des stages d’étude des lois de taharat hapichpa’ha par webcam.

Mikvé et santé

Les eaux du mikvé les lois du mikvé ont permis à de nombreuses femmes de se rendre compte de l’état de santé de leurs organes génitaux et reproducteurs, et que, alertées par ce qu’elles ont vu, sont allé consulter un gynécologue qui a pu ainsi, suffisamment précocement, traiter une maladie.

Par ailleurs, le fait pour un couple de ne pas avoir de rapports sexuels pendant le temps de reconstitution de la paroi utérine, temps où celle-ci est plus vulnérable aux agressions extérieures, permet ici aussi d’éviter certaines maladies, comme le cancer de l’utérus, qui atteint moins les femmes respectueuses de ces lois.

II. Les 4 actions obligatoires d’un mikvé casher

Elles permettent de sortir de l’état de nidah, et il faudra poser la question à un rav si l’une de ces étapes avait été oubliée. En effet, la tévilah est a priori invalide, mais on ne le décidera jamais soi même: on posera la question à une autorité rabbinique et dans tous les cas, on ne restera pas dans le doute car c’est une des plus grande source de tension dans le couple.

  1. Avoir effectué une bedika à la fin d’un nombre de jours minimum de règles (ce nombre est de 4 jours pour les sépharades et de 5 jours pour les ashkenases), puis avoir mené à bien le processus des chéva nikim.
  2. Avoir effectué toute la toilette du corps et des cheveux et s’être parfaitement démêlée toutes les parties du corps (‘hafifa)
  3. S’être vérifié avec les mains et si possible dans un miroir avant l’immersion le corps et les cheveux.
  4. S’être immergée dans le bain rituel

III. Quand doit-on aller au mikvé

La plupart des femmes ont des règles qui durent environ une semaine. Au bout de ces 7 jours, il n’y a, en gnéral, plus d’écoulement. On considère cependant qu’il faut se vérifier à la fin les règles pendant 7 jours, pour être certain que l’écoulement est vraiment terminé. Au bout de ces 7 jours, la femme peut aller au mikvé.

Combien de jours faut-il compter?  Entre le moment où les règles sont déclarées, et le moment où la femme va se tremper dans le bain rituel, le mikvé, il se passe un certain laps de temps : 12 jours minimum selon la plupart des autorités et plus tôt, dans certaines conditions, selon Rav Ovadia Yossef. Durant cette période, l’intimité conjugale ainsi que tout ce qui pourrait y mener sont interdits.

IV. Les shéva nikim : le compte des 7 jours – Vérifications

Le chapitre suivant est une compilation de très nombreuses lois qu’il est impossible ici d’expliquer sur internet dans les détails. Néanmoins, vous en saurez assez pour commencer à pratiquer ce merveilleux et profond principe de l’immersion dans le mikvé.

Quand la chat room est ouverte, vous pouvez me poser en direct votre question sur ma chat-room privée. Pour le public religieux, un chapitre complet est proposé sur demande.

1) De la fin des règles au jour du mikvé

C’est une étape qui se déroule en 3 parties et permet de s’assurer pendant 7 jours de suite de la fin des règles. Il s’agit pour cela :

  1. de compter 5 jours de règles minimum
  2. d’effectuer la vérification de fin de règle (le Mo’h do’houk)
  3. de commencer la partie « les 7 jours de pureté », qui vous mènera au jour du mikvé. Sans cette phase là, l’immersion dans le mikvé ne serait pas valide.  Ce compte commence dès le lendemain matin de la vérification de fin de règles, et se termine le 7 ème jour.

2) Combien de jours de règles doit-on compter

La plupart des femmes ont des règles qui durent environ une semaine. Au bout de cette semaine, il n’y a plus d’écoulement, mais on considère qu’il faut se vérifier, après les règles, pendant 7 jours, pour être certain que l’écoulement est vraiment terminé. Au bout de ces 7 jours, la femme peut aller au mikvé.

Combien de jours faut-il compter?

Entre le moment où les règles sont déclarées, et le moment où la femme va se tremper dans le bain rituel, le mikvé, il se passe un certain laps de temps: 12 jours minimum selon la plupart des autorités et plus tôt, dans certaines conditions, selon Rav Ovadia Yossef, période où l’intimité conjugale, ainsi que tout ce qui pourrait y mener, sont interdits.

3) Vérification de l’arrêt des règles

Dès la fin de l’écoulement de sang, il est impératif, pour pouvoir se rendre au mikvé, de vérifier que
les règles se sont effectivement entièrement arrêtées. Pour ce faire, il est nécessaire d’effectuer le processus décrit ci-dessous, seul garant que tout écoulement, ne serait-ce que le plus petit, a cessé.

Si une des ces étapes n’avait pu être accomplie, il y a une présomption que le mikvé soit invalidé. Mais attention, ne décidez jamais de cela seule: posez la question à un rabin spécialisé dans ces questions là, puisque seul un spécialiste saura vous dire que votre mikvé est valable ou non. La plupart des « non spécialistes », par définition, ayant tendance à dire « non » (si vous n’en connaissez pas, venez m’en parler sur la chat-room).

Que doit-on faire une fois les règles terminées

Les vérifications d’absence de trace de sang

Qu’est ce que le fin des règles? C’est l’arrêt de l’écoulement de sang; cependant, si au cours du 5eme jour, vous constatez qu’il n’y a plus que quelques petites taches, vous aurez de grandes chances, en vous lavant, de les faire disparaître complément.

Se laver et faire disparaître toute trace de sang

Dès que vous constatez que les règles sont vraiment en train de se terminer, mais pas avant le 5ème jour, dans l’après midi, vous vous laverez toute la zone génitale ainsi que l’intérieur du vagin avec le pommeau de la douche.

Faire une vérification interne

La paroi vaginaleCette vérification effectuée à l’intérieur du vagin. Elle permet d’être tout à fait sûr qu’aucun écoulement de sang venant de l’utérus continue de se produire, et qu’il n’y a plus de résidu sanguin dans le vagin.

La paroi vaginale est pleine de plis et replis, c’est pourquoi il faudra « déloger » le sang qui s’y trouve avec le pommeau de la douche ou avec une lingette de bébé, mais aussi en « essuyant » ensuite avec l’aide d’un tissus l’intérieur du vagin; pour cela, on presse légèrement dessus, comme on le ferait du goulot d’une bouteille que l’on veut essuyer. (voir § 4)

Comment faire la vérification (bedika)

Comment faire une bedika

– Placez un pieds par terre et l’autre surélevé, par exemple, sur le bord des toilettes, ou de la baignoire.
– Placez un bout de tissus blanc sur le bout du doigt ou enroulé en diagonal, en cônes autour du doigt en quelque sorte.
– Écartez légèrement les grandes lèvres, puis introduisez doucement le tissus jusqu’au fond du vagin
– Effectuer au moins un tour complet dans un sens puis dans l’autre, doucement.
– Retirez le tissus puis vérifier à la lumière du jour qu’il n’y a aucune trace de sang rose rouge ou brun.

Avec quelle matière faire une vérification

Selon vos coutumes (Séfarades, sfard, ‘hassidim, ashkenazim) vous suivrez les préscriptions du Rav Ovadia Yossef du Rav Morde »hai Elyahou ou Rav Wosner et vous pourrez utiliser tampons, coton, laine hydrophile, papier toilette ou buvard si vous n’avez pas de carré de tissus en coton blanc.

Carré de tissus blanc

Carré de tissus blanc

Le carré de tissus blanc est la technique la plus recommandée pour effectuer les bedikot. Il doit être assez grand pour entourer tout le doigt (minimum 6 cm de coté). Il doit être blanc, avoir été vérifié, si possible avoir déjà été lavé à l’eau chaude afin d’éliminer l’amidon, ainsi que pour l’assouplir.

Les tampons pour se verifier pendant le sheva nikimLe tampon

Il ne convient pas selon l’avis des rabins ashkenases et ‘habad car il ne peut aller dans les replis et aborber les petits résidus de sang éventuels, et aussi parcequ’ils ne se distinguent pas facilement. Le rav Ovadia Yossef le permet.

4) A quel moment faire la vérification

Dès le matin du dernier jour des règles, et mieux encore dans l’après midi, pourvu que ce ne soit pas après le coucher du soleil (heure d’allumage des bougies de chabbat. Voir les horaires de chabbat selon la ville où vous habitez). Le but étant de retirer toute trace de sang, on fera utilisera autant de carrés de tissus que nécessaire.

Que fait-on ensuite : quand le tissus ne révèle plus de taches brunes, rouges ou rosée, c’est le signe évident et suffisant que les règles ont bien cessé: on pourra alors commencer le compte des « 7 jours de confirmation de fin de règles » dès le lendemain matin.

7 jours plus tard : le 7ème jour

Dès le lendemain matin de la vérification de fin de règles, le matin, il faudra faire une nouvelle vérification (comme décrit plus haut). Puis une deuxième vérification sera faite 7 jours plus tard.

Que faire si l’on a trouvé du sang durant les 7 jours : On fait à nouveau une vérification le jour même. On fait partir le compte des 7 jours le lendemain matin de cette nouvelle vérification (si n’y est trouvé aucune trace de sang bien sur).

5) Déterminer le jour du mikvé : exemple pratique

Les traits rouges représentent les jours des règles
Les traits verts représentent chacun des 7 jours de pureté

7 jours de vérification avant le mikvé

Quelques lois et coutumes pendant les 7 jours

Vêtements et linge

Il est important d’avoir des sous-vêtements blancs lors de la période du compte des 7 jours afin de pouvoir constater tout écoulement ou tache de sang qui pourrait venir de l’utérus.

Il est bon aussi de placer des draps blancs durant cette période si l’on ne porte pas de sous-vêtements blancs pour dormir. Il est déconseillé d’utiliser des protèges slips durant les 7 jours, mais si vous ne pouvez vous en passer, alors cela sera permis.

 

Les vérifications

Durant les 7 jours, on ne fait pas de douche vaginale (puisque cela enlèverait le sang éventuel et que durant cette période, c’est précisément ce que l’on recherche).

6) Cas particuliers

=> La femme vierge (Bétoula)

Vous ferez tout simplement du mieux que vous pouvez, sans trop forcer, et sans vous blesser. Il vous suffira d’introduire une ou deux phalanges, ce qui est possible, surtout si vous êtes bien détendue :).

Il arrive souvent, du fait que vous ne connaissez pas encore bien votre corps, que vous ne compreniez pas exactement où faire la bedika exactement. Le mieux est de visualiser la rubrique « anatomie de la femme« , vous y trouvez dessins et photos clairs et bien faits.

C’est aussi une excellente idée de vous munir d’un miroir et de découvrir vous-même votre anatomie, surtout si vous êtes vierge, particulièrement quand vous avez vos règles afin de repérer l’orifice par lequel elles s’écoulent.

Si malgré tout cela, vous ne vous sentez pas sure de vous, demander à votre Madré’hat Kalah qu’elle vous montre la zone de la bedika, de nombreuses Kalot se font aider de cette façon là, et cela ne diffère en rien de la situation que vous vivrez chez le gynécologue: elle est là pour vous et pour vous aider.

=> La femme enceinte

Nidah et grossesse

Une femme enceinte qui a des saignements (à différencier des taches) devra aller au mikvé tout comme toute autre femme. Elle pourra juste ne pas prendre de bain chaud si cela l’incommode.

=> La femme ménopausée

Une femme qui n’a jamais connu les lois du mikvé, ou bien si elle n’a pas pu faire son dernier mikvé, se doit d’y aller une dernière fois, car elle est toujours « Nidah », même si ses dernières règles datent de 10 ans, de 20 ou 30 ans!*

V. La préparation au mikvé

1) A quel moment de la journée se préparer

Le mieux est de se préparer le plus près du moment de l’immersion afin de ne pas risquer de se salir la peau. Mais on peut se préparer dans l’après midi et même à partir du matin, afin que les préparatifs se fassent dans une ambiance détendue et agréable.

2) Où peut-on faire les préparatifs de la tévila

Les préparatifs peuvent se faire à la maison, mais alors il faudra se re doucher et se re démèler à nouveau avant d’entrer dans le mikvé.

Avant de se tremper au mikvé, il est indispensable de bien se laver afin d’éviter tout corps étranger qui ferait barrière en surface entre le corps et l’eau. Il est bon de bien prendre son temps, et donc, la préparation peut durer une bonne demi heure, une heure 30 si vous passez du temps sur les ongles et les peaux.

Il faudra donc :

  1. Se laver à fond, des pieds à la tête, afin d’enlever toute substance extérieure au corps 2. se coiffer et démêler cheveux et poils de tout le corps.
  2. S’examiner avant de s’immerger avec les main et devant un miroir

La préparation, point par point

L’eau du bain

Elle doit être chaude: le principe est de ramollir toutes les peaux mortes et desquamantes, et les éliminer ensuite en se lavant avec un gant de toilette, ou mieux encore, avec un gant de crin. Pour le dos, le mieux est d’utiliser une brosse munie d’un long manche ou une lanière de dos.
Le temps idéal pour rester dans la baignoire est une demi heure. Une douche ne remplace pas un bain. Mais une femme enceinte pourra se préparer avec une douche uniquement.

L'eau du bain lors de la préparation au mikvé Gratoirs pour le dosGans de crins pour la préparation au mikvé Autre gan de toilette Rose de douche

La peau

Les petites croûtes sur le corps: Si cela ne les fait pas saigner et n’est pas douloureux, enlevez-les une fois que l’eau chaude du bain les aura ramollies.

Les pieds : Les cors et durillons des pieds et de la plante de pieds: s’ils sont épais et douloureux, il est bon de les racler à l’aide d’une raclette à peau pour les peaux dures. Je vous conseille vivement de vous occuper de la beauté de vos pieds avant le jour du mikvé.

Les cors et durillons des pieds Durillons des talons

Le visage

Masque de beauté avant le mikvé Vous pouvez vous faire un masque de beauté le jour du mikvé, il faudra juste rincer soigneusement. Par contre, les bains de boue, comme ceux de la mer morte (J’y organise des séminaires sur le couple et Nidah 🙂 ne peuvent convenir le jour du mikvé.

 

Les yeux

Démaquillez-vous soigneusement, retirez les cils tombés et les restes de crayon et ricil. Attention, lors de l’immersion, n’oubliez pas d’ôter vos lentilles de contact.

Se démaquiller avant le mikvé Se démaquiller

Les dents

Le brossage inter dentaire Les bagues des dents

  • On se lavera les dents et on utilisera une brosse inter-dentaire; le fil dentaire est déconseillé car il laisse des petits fils entre les dents, quand ce n’est pas de la cire, pour les fils enrobés!
  • Les brossettes inter dentaires sont aussi très efficaces pour déloger les aliments que la brosse à dent classique ne peut enlever: voir un clip vidéo
  • Les dents branlantes doivent être soignées avant d’aller au mikvé.
  • Pansements ou bridge ou couronnes provisoires ne sont pas un vrai problème; on devra juste vérifier qu’ils sont prévus pour rester en place au moins 30 jours, voire 8 jours. Il est bon que le pansement ait été bien poli et ne dépasse pas de la surface de la dent.
  • Les dents et appareils amovibles devront être retiré durant l’immersion.
  • Orthodontie: il faut que l’appareil soit prévu pour 6 mois. Si à l’occasion d’un mariage, vous préférez l’ôter, alors cet appareil constitue pour vous une ‘hatsitsa et vous devrez poser la question à votre Rav pour savoir ce que vous devez faire.
  • On a l’habitude de ne pas manger de viande le jour du mikvé, car les filaments de viande se logent entre les dents.

Les cheveux

Il est recommandé de ne pas se raser ou se couper poils ou cheveux le jour du mikvé, mais de le faire plutôt la veille. Se coiffer: enlever les saletés et démêler,mais pas avec de l’eau froide: cela emmêle les cheveux!
Postiches, rallonges et faux cheveux collés: sur les vrais cheveux, cela ne posent pas de problème.

La teinture et le mikvéLa teinture : ne pose pas de problème sauf lorsqu’elle vieillit et que l’on préférerait avoir à nouveau sa couleur naturelle.

Poux et pellicules

Poux et lentes pour la préparation au mivkéLes pellicules: elles seront ôtées au maximum.

Poux et lentes: il faut également les enlever au maximum.L’utilisation du peigne à poux et d’un produit contre les poux permettent de s’en défaire aisément.

Les poils

Se raser les poilsIls devront, tout comme les cheveux être démêlés. On s’épile avant le jour du mikvé de préférence; si on l’a oublié, on veillera à ce que tous les petits bouts de poils qui se trouvent comme « plantés » dans les pores de la peau, soient ôtés: vous devrez vous rincer abondamment.

Les oreilles

Se nettoyer les oreillesLa cire des oreilles n’est pas un problème, on enlève juste ce qu’il y a à l’entrée, sans forcer. Il n’est pas nécessaire de nettoyer profondément avec un coton tige. Pensez à l’orifice des boucles d’oreilles. Si vous avez cessé de porter des boucles, vous n’aurez pas besoin de se repercer le trou, à condition qu’il n’y ait pas de saleté à l’entrée du trou.

Le nez : Enlevez juste ce qui est à l’extérieure, inutile d’essayer de tout racler!

Les ongles

Se couper les ongles pour la préparation du mikvéIl est bon de les couper assez courts. On les nettoie bien et on enlève le vernis et le crayon sous les ongles ou tout autre produit qui les recouvre. soigner ses ongles

Les petites peaux autours des ongles sont appelées des « envies ». Il s’agit de petits fragments de peau, adhérents à la peau sous-jacente et souvent douloureux ou sensibles. Ils ne donnent qu’une envie: les arracher! Le mieux est donc de couper les petites peaux autours des ongles avec de ciseaux à ongle propres (dermatonet.com)

Faux ongles : il faut que l’interstice qui se crée entre la résine et l’ongle qui a commencer à repousser, soit rebouché.

Les seins et le nombril

Les seins et le nombril à laver avant le mikvéLe bout des seins est formé de petites cavité qui sont comblées par des saletés. Il convient, une fois que l’eau du bain a ramolli la peau, de frotter doucement, avec un gant de toilette par exemple, afin d’en déloger la saleté. Même chose pour le nombril que l’on omet souvent de nettoyer.

Recommandations

Il est recommandé de ne pas faire de pâtisserie le jour du mikvé. Préparez les douceurs au chocolat pour votre mari un autre jour 😉 Attention! Les crèmes pour le corps s’appliquent après le mikvé, et non en sortant de la baignoire!

Le bon matériel

Pour les pieds: la raclette munie de petites lames
Pour les peaux des coudes et des genoux: La pierre ponce
Pour les ongles et petites peaux

La raclette pour les pieds

Les jours particuliers

Chabbat et 1er jour de fête

Losqu’un Mikvé tombe Chabbat, on se prépare 1/2 heure au moins avant Chabbat.

Motsé chabbat

Le mieux est de se préparer avant chabbat puis de reprendre un bain a la fin de chabbat.

2ème jour de Yom Tov

On se prépare avant le 1er jour de Yom Tov. Si l’on a réussi à ne pas se salir, on pourra aller au Mikvé le 2ème jour de Yom Tov, sinon, la préparation et l’immersion auront lieu à la fin des 2 jours de fêtes, le soir. C’est un plaisir particulièrement grand pour le mari et son épouse quand ce mikvé du 2ème jour de yom tov est possible 🙂

Yom Kippour et Ticha Béav

Ce sont les deux seuls jours pour lesquels on repousse le mikvé. On compte normalement, et l’on se prépare à la sortie de ces jours particuliers. Les vérification se font normalement, en prenant garde au mela’hot de Chabbat.
Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme, thérapie existentielle, etc.)

Whatsapp: +972 (0) 52 51 96 634 - France: +33 (0) 1 70 36 78 08Chaine Youtube | Facebook | Linkedin | Twitter | © copyright 2005-2019

Formulaire de contact - Témoignages - Inscriptions