Nuit de Noces et judaïsme

La première fois –  Beilat Mitsva  –  Sexualité et ambiance

Enfin seuls!!

Pour les hommes et les femmes qui ont choisi, et ont la chance de faire de leur épouse et époux le premier partenaire avec qui ils auront des relations sexuelles, la première expérience se fera le soir du mariage. Une fois la soirée terminée, vous vous retrouverez enfin avec l’homme que vous avez choisi et que vous aimez.

La première fois…

La première pénétration n’est pas toujours catastrophique, comme on le dit parfois, mais elle est souvent hippique! Afin de vous donner le maximum de chances d’en avoir un bon souvenir et que cela se passe bien, voici quelques conseils.

Faciliter la pénétration: comme tout ce qui est nouveau, les organes génitaux féminin et masculin devront se « roder » avant d’être pleinement fonctionnels. La lubrification vaginale, est une substance fluide, produite par le corps dans le vagin, sous l’effet du désir et donc la fonction est de facilité la pénétration du pénis dans le vagin.

Chez certaines femmes, il peut y avoir peu ou pas de sécrétions lubrifiantes, alors que chez d’autres, plus rares, il se passent l’émission d’un véritable jet de liquide vaginal, encore nommé du joli terme de « femmes fontaines » et que certains hommes assimilent à une éjaculation féminine. Cette particularité peut être ressentie comme une gêne ou même un frein par certaines jeunes femmes non averties.

Lubrification insuffisante. La première fois, cette substance risque d’être insuffisante, c’est pourquoi il est une bonne chose d’avoir a sa portée un produit lubrifiant que l’on placera à l’entrée de la vulve; il est recommandé d’acheter un tube ou une boite d’ovules vaginales, en pharmacie, avant le mariage. Certains déconseillent l’utilisation de la vaseline, qui est une crème épaisse et pâteuse, plutôt inconfortable.

On se détend! La première pénétration est particulière à plus d’un titre: pour les jeunes mariés qui se trouvent nus pour la première fois devant une personne du sexe opposé, ce n’est jamais évident. Il y a bien sur les sentiments, mais le rapprochement des corps rassemble tout un tas d’émotions fortes et contradictoires.

La première pénétration est une chose sérieuse, tout comme la sexualité en générale, mais elle n’est pas grave: le mieux c’est de le prendre de façon détendu sans « prise de tête », après tout, vous voilà réunis avec l’homme ou la femme de votre vie… vous en rêviez 🙂

Quand la Béilat Mitsva est-elle accomplie?

Cliquez sur le spot vert ou sur contact@ecoute-juive.com en haut de la page pour demander le lien

Ambiance Préparation Connaissances

La lumière

Lumiere d'ambianceLa lumière est vivement conseillée: tamisée, indirecte et agréable, la lumière de la chambre à coucher est un élément important: la vision joue un grand rôle dans la relation sexuelle pour l’homme comme pour la femme: il est recommandé de voir et d’être vue, l’un et l’autre jouant un très grand rôle dans le processus du désir.

Certaines lumière fortes et directes ne plaisent pas aux femmes pour 3 raisons:

  1. elles sont moins romantiques.
  2. elles mettent en évidence les détails du corps; et de nombreuses femmes ne sont pas en paix avec leur corps dont elles perçoivent les imperfections.
  3. elles ont du mal à se concentrer sur leurs sensations quand elle se savent regardées en pleine lumière. Ces 3 difficultés à aimer leur corps vont pouvoir s’amoindrir à la fois grâce l’ambiance crée, à la façon dont elles vont être regardées, caressées et aimées par leurs maris.

Passez quelques instants au rayon luminaires d’une grande surface de bricolage ou de décoration avant le jour du mariage, vous y trouverez de lumineuses idées. Une bonne idée est d’acheter une lumière munie d’une belle ampoule colorée et qui soit progressive afin d’en choisir l’intensité.

Zones érogènes, Gestes et Caresses

Tout organe qui n’est pas utilisé a besoin de temps et d’utilisation pour bien fonctionner: il en est de même des organes sexuels de l’homme et de la femme. Il y a 2 choses qu’il faut savoir en priorité. Sans être touché, aucun des deux époux ne peut s’éveiller: il faudra donc que les caresses soient suffisamment longues et bien faites, à la fois pour que l’excitation provoque chez la femme la lubrification vaginale nécessaire à la pénétration, mais aussi pour que la verge soit suffisamment en érection (dure) pour pénétrer le vagin.

Le corps dans son entier est une zone érogène, c’est pourquoi il est nécessaire de connaître ces zones et de prendre le temps de les découvrir avec votre conjoint. Lorsque les partenaires ne connaissent pas encore ni leurs corps ni celui de l’autre, il est nécessaire que la femme guide son mari, qu’elle lui parle et lui dise ce qu’elle aime. Il est bon qu’elle le guide au moment de la pénétration, en prenant la verge dans sa main vers l’entrée vaginale.

Les positions

Dans de nombreuses communautés on recommande de garder la position classique du missionnaire: l’homme sur la femme. Pour de nombreuses raisons, il n’est pas certain que ce soit une position
confortable et satisfaisante.

>> 1er argument: la première fois, le couple est maladroit et l’homme éprouve souvent des difficultés à trouver puis pénétrer l’entrée vaginale. Non seulement la femme devra le guider, mais elle trouvera sans doute qu’être sur son mari est plus facile pour permettre la pénétration.

>> 2ème argument: l’inclinaison vaginale diffère d’une femme à une autre: rien n’est moins certain que la pénétration pourra se faire jusqu’au fond du vagin lorsque l’homme est positionné sur la femme comme le montre le schéma ici. Or, le plaisir (élément indispensable à la construction du couple) sera moins intense car le frottement contre le col de l’utérus et la paroi vaginale, dans cette position, n’étant pas ou peu possible, la mobilité limitée et la pénétration incomplète.

>> 3ème argument: le poids du conjoint et/ou son manque de souplesse, peuvent empêcher la pénétration correcte et totale de la verge lorsque l’homme est positionné sur la femme.

De nombreux hommes et de femmes recherchent des informations sur les positions, et cela est parfaitement sain et recommandé; c’est pourquoi nous avons sélectionnés plusieurs dessins, qui nous ont paru plutôt « sages » tout en étant très claires. (Les hommes qui s’imposent de contrôler ce qu’ils regardent ne cliqueront pas sur ce lien).

Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme)

Formulaire de contact et témoignage

[contact-form-7]

Facebook > Linkedin > Google + > Newsletter > Faire un don > Skype: ecoute-juive > ecoute-juive.com © Copyright 2005 - 2017