Les vestotes: ou comment calculer les jours de séparation
Déterminer le début des règles - Onah de jour et de nuit - Interdits
Temps de séparation
- Les cycles irréguliers -
Les cycles réguliers
Introduction

Une femme qui revient du mikvé ne risque pas de voir ses règles arriver pendant un laps de temps d'environ une dizaine de jour (+ ou -), selon les femmes. Mais, à l'approche de la date présumée il y a des jours du cycle ou les règles ont une plus grande probabilité de survenir. Ces jours sont des jours d'interdiction de rapports sexuels. Ces dates là se calculent de différentes façons, selon 3 comptes.

2 logiciels peuvent vous y aider: calj.net & mikvahcalendar.com



On compte les vestote à partir du jour des règles et non de la vue d'une tache

Début les règles - L'état de Nidah
Il y a une grande différence entre une tache de sang et les règles à proprement parlé.


Nidah: définition de l'état de Nidah


1) Toute tache de sang dont la superficie est supérieure ou égale à celle d'une petite pièce de monnaie (+ de 19 mm², très exactement), que ce chiffre soit obtenu par addition de plusieurs taches ou non, et vue sur des sous vêtements blancs, définit l'état de Nidah. (Voir le chapitre sur les taches).
2) Un écoulement de sang, a fortiori, rend aussi Nidah.


Les règles

Sont appelées "règles" un écoulement de sang.


Exemple

Lundi midi est constaté une tache de + de 19 mm de sang sur des sous-vêtements blancs: le statut est Nidah. Mardi midi: les règles sont clairement là, c'est à partir de ce jour, 1er jour des règles que l'on comptera les vestote (voir plus bas).



La notion de jour et de nuit dans le judaïsme


Bien noter si les règles sont apparues quand il fait jour, ou quand il fait nuit

La journée de 24h se divise, dans le judaïsme, en 2 Onot (périodes):
une Onah de jour et une Onah de nuit. Une Onah est donc une unité de temps, de jour ou de nuit.
Par extension, on nommera Onah toute partie de la journée de 24h où les rapports sexuels seront interdits.

==> le jour commence à partir du lever du soleil (la chékya) jusqu'au coucher du soleil (le nets ha'hama en hébreu = heure d'allumage des bougies), et non pas "de l'aube au crépuscule".

==> la nuit commence à partir du coucher du soleil (le nets ha'hama) jusqu'au lever du soleil (la chékya)




Généralités sur les Vestote

Très bon site: nidda.free.fr

Pour calculer une Onah on tient compte:


- du jour des règles, c'est à dire de l'écoulement et non du jour ou l'on aurait vu une tache, un ou plusieurs jours avant
- du calendrier juif
- du 1er jour des règles
- du moment de la journée ou elles sont survenues : Onah de jour ou Onah de nuit


Interdits pendant une Onah


- interdit: la RS elle même, mais pas les étreintes, dé'hol hadéot, si l'on est sur de ne pas aller plus loin,
  sauf si il y a risque d'émission séminale.

- interdit de dormir ensemble, de façon a éviter, si les regelés arrivent pendant la nuit,
  de dormir ensemble en état de Nidah.

- c'est une 'houmera (un plus), d'éviter ce qui y mène
- de ne pas dormir dans le même lit, afin de ne pas risquer, au cas ou les règles arrivent pendant le sommeil, avoir passé la nuit ensemble dans le même lit, ce qui est interdit (voir le chapitre de Pricha ici).
- c'est une 'houmera de rajouter 12 h de plus de séparation avant une Onah (Or Zaroua).


Une fois la Onah passée


Les relations sexuelles pourront reprendre normalement sans aucun problème, même si logiquement, les règles vont arriver! Mais c'est une 'houmera fortement recommander de vérifier par une bedika les sous vêtements sauf si faire une bedika peut provoquer un saignement, comme chez certaines femmes.


Si durant les Onot, on a eu une argacha

Une argacha est une sensation. Si une femme a ressenti quelque chose qui ressemble aux règles, c'est mieux de faire une vérification. De même, une femme qui allaite, si elle ressent quelque chose, et que par ailleurs, elle a pu remarquer qu'elle a moins de lait, il faudra vérifier qu'elle n'est pas devenue Nidah.
Dans ces cas là, il est bon de faire alors une bedika avant le rapport.


Les temps de séparation avant les vestote

Le din strict

D'après le din strict, ikar hadin, on se sépare juste une Onah? Pour le Rav ME; la 'houmera c'est 2 Onot
pourquoi? Parce que de nos jours, le corps des femme étant bien plus 'halache, il est bon d'ajouter une Onah de plus, avant, car plus rien d'est sur a 100%


Enseigner tout particulièrement:

1. on note les Onot en fonction de ce qu'on voit et non en fonction du moment ou l'on pense que les règles sont vraiment arrivées
2. on note le moment et la date immédiatement sur son calendrier juif


A partir de quand on considère que ce sont les règles?
Quand on a vu le flux vraiment et non les taches



Vérifications pendant la Onah

- une bedika normale au fond dans un sens et dans un autre. Attention, cela ne signifie pas, si la bedika est bonne, ce n'est pas pour autant que les RS sont possibles pendant la Onah!

- d'après le Rav ME c'est bien de faire 2 bedikot une fois au début de la Onah, une autre à la fin.

- a faire pendant la Onah; en été, pour la Onat leïla (Onah de nuit), on fera la bedika avant le coucher du soleil, et une autre avant d'aller dormir.

- si l'on a oublié, il faut faire la bédika au moment où l'on s'en souvient
Attention! Tant que ce n'est pas fait, les RS sont interdites, d'après tous les poskim!!


Tache pendant la bedika d'une Onah


Siyata dichmaya
Il est intéressant de voir combien Hachem protège un couple qui fait attention aux séparations, Hachem
veille à ce que le couple ait vu les règles quand elles arrivent.

Les Vestote et les cycles irréguliers - Exercices



1. Vesset Ha'hodeche
- Date du mois hébraïque

Si une femme a eu ses règles le 18 elloul, elle fera attention le moi suivant, à la même date, soit le 18 tichri, pendant la même Onah.
Ainsi, on se séparera à la même date du calendrier juif - attention de ne pas compter en fonction du calendrier grégorien (calendrier chrétien), ce qui fausserait tout!

- règles vu le 05 d'un mois, on se sépare le 05 du mois suivant, durant la même Onah.
- si les règles ont débute le 03 Kislev en journée,
  alors il faudra faire attention le 03 du mois suivant: le 03 Tevet en journée.
- si les règles ont débuté le 05 Tevet la nuit, on s'abstiendra le 05 Chevat la nuit


2. Vesset Haflaga
- Le compte de l'intervalle

C'est le nombre de Onot qui se sont écoulées entre la Onah du 1er jour des règles d'un mois, et la Onah du 1er jour des règles du mois suivant. (Pour trouver la Onah de séparation, on reportera le même intervalle
de temps écoulé entre 2 dates de règles

Ex n°1:
S'il s'est écoulé 63 Onot entre le 03 Kislev et le 05 Tevet
on comptera 63 Onot à partir du 05 Tévet (jusqu'au 06 Chevat, donc)
La Onah suivante, le 06 Chevat (Onah de nuit), sera interdite.



Ex n°2
S'il s'est écoulé 59 Onot entre le 05 Tévet et le 06 Chevat,
on comptera 59 Onot à partir du 06 Chevat (jusqu'au 05 Adar, donc).
La Onah suivante, le 05 Adar (en journée), sera interdit.

Ex n°3
S'il s'est écoulé 57 Onot entre le 06 Chevat et le 05 Adar
on comptera 57 Onot à partir du 05 Adar (jusqu'au 05 Nissan, donc).
La Onah suivante, le 05 Adar (la nuit), sera interdit.


3. La Vesset Bénoni
- Le 30ème jour ou "le jour moyen"

Les femmes ayant en moyenne leurs règles tous les 30 jours, on fera attention le 30ème jour à partir du 1er jour des règles précédentes (le 1er jour est compté).

Pour les ashkenazim, on se sépare la Onah des règles + la Onah précédente: la séparation pour la Vesset bénoni est donc de 24h. Certains ajoutent aussi le 31 jour comme jour supplémentaire si le 30 èime jour,
les règles ne sont pas arrivées.

Le ROY dit juste une Onah, du fait de la faiblesse psy des hommes

Ex n°1 si le 1er jour des règles est le 3 Kislev, en journée, on fait attention le 2 Tevet en journée ainsi que la Onah précédente, le 3 de nuit

Ex n°2 si le 1er jour des règles est le 05 Tevet, de nuit, on fait attention le 5 chevat de nuit ainsi que la Onah précédente, le 4 en journée.




4. Évolutions des cycles
(En cours de rédaction)


5. Les Argachot


Une argacha est un signe très fort qui arrive toujours avant le début des règles (ex: un bouton qui apparaît sur la joue 2 heures avant le début des règles, des éternuements très symptomatiques). De nos jours, où les corps sont différents, on ne décidera pas d'une hargacha sans en avoir parlé à un rabbin (très moum'hé dans les dinim de Nidah uniquement); il vous aidera à discerner si ce que vous ressentez s'appelle ou non une "hargacha".


Les cycles réguliers

- un cycle régulier est un cycle qui revient 3 fois de suite
- il annule tous les autres comptes: une femme qui aura un Vesset régulier ne tiendra plus compte que de celui là.


NB: une femme qui prend la pilule, son cycle est régulier


1. Vesset bénoni kavoua:
les règles apparaissent tous les 30èmes jours du cycle

1er cycle: les règles sont apparues le 04 Tamouz - Le 30ème jour = le 03 Av
2ème cycle: les règles sont apparues le 03 Av - Le 30ème jour = le 02 Eloul
3ème cycle: les règles sont apparues le 02 Eloul - Le 30ème jour = le 01 Tichri

On ne tiendra plus compte que du 30ème jour, et donc, on se sépare le 30 Tichri uniquement.



2. Vesset ha'hodèche kavoua: les règles apparaissent chaque mois à la même date

1er cycle: les règles sont apparues le 10 Tamouz
2ème cycle: les règles sont apparues le 10 Av
3ème cycle: les règles sont apparues le 10 Eloul

Il faudra se séparer uniquement le 10 des mois suivants, et donc le 10 Tichri uniquement.



3. Vesset haflaga kavoua: les règles apparaissent toujours après le même intervalle

Entre le 04 Tamouz et le 04 Av, il s'est écoulé 58 Onot
Entre les règles de 04 Av et le 02 Eloul, il s'est écoulé 58 Onot
Entre les règles de 02 Eloul et le 02 Tichri il s'est écoulé 58 Onot

A partir, du 02 Tichri, on comptera 58 Onot, et on ne se séparera que la Onah suivant, c'est à dire, ici,
le 30 Tichri dans la journée.





4. Fixer une kviout

Si l'on remarque un aspect régulier dans son cycle, il faudra amener son carnet à un Rav qui décidera si effectivement, un calcul particulier peut être proposé à cette femme et qui sera appelé "Vesset kavoua".


5. Vesset Hagouf kavoua

- à chaque fois la même sensation, le même symptôme
- indépendamment si les règles surviennent exactement au même moment ou pas
- que fait elle? Elle fait la bedika dès qu'elle a la sensation
- combien de temps dure la Onah? Comme une Onah normale, selon que c'est une Onah de jour ou de nuit
- le RME dit que si les femmes faisaient plus attention à leur corps, elles seraient plus nombreuses à avoir des Vesset Hagouf.