Dénoncer certains enseignants

 

Les mots sont aussi des flèches

Bonjour! J’ai besoin de parler avec quelqu’un de ce qui s’est passé dans ma famille cette semaine. Voilà: ma jeune fille Dvora de 15 ans décida, auprès plusieurs mois de résistance aux cours de judaïsme du chabbat, de se laisser convaincre par ses copines de retourner en écouter un.

Prête pour le cours de chabbat?

Je lui dis de bien s’habiller pour le cours, mais, vous connaissez les ados et leur appréciation de ce qui s’appelle « une jupe au dessous du genoux ». Vous savez, quand votre fille qui vous assure avec aplomb « mais si maman, quand je m’assoie c’est Okayy j’te dis!! ».

Ramener nos enfants avec douceurNous ne sommes pas toujours d’accord avec les goûts vestimentaires de nos filles, mais ce qui suit dépassa les limites connues. Avant que ne commence le cours, la femme qui recevait s’exclama devant toutes les personnes présentes: « baisse ta jupe, mon mari ne peut pas commencer son cours« … Dvora, d’abord surprise, se trouva prise entre l’envie de pleurer et celle de détaler.

Si dans notre foyer nous n’avions pas eu l’habitude de dialoguer, je n’aurais jamais entendu parler cette histoire.Et du coup, je n’aurais pas pu parler avec ma file de ce qu’elle avait pu ressentir en tant que jeune fille. Mais aussi vis à vis du monde religieux dont elle avait déjà commencé à s’éloigner l’année précédente. A cette époque, la directrice de son école avait annoncé les hostilités en disant en plein réfectoire à son amie en jupe trop courte, qu’elle ressemblait à une « Bat zona ».

Traque aux fentes

Ma fille aînée avait déjà subi pour sa part, dans son école, des années de traque de la surveillante qui accueillait le matin les élèves avec un double décimètre. Non pas pour mesurer l’espace compris entre les genoux et la jupe (la hala’ha fixe la juste longueur à au dessous du genoux en position assise ou penchée), mais la dimension de la fente. Ai je su soutenir ma fille, ai-je bien fait? Qu’en pensez-vous? Jessica

Chère Jessica, je vais répondre à votre témoignage sur plusieurs points

Psychologie de l’adolescence

Il est bien certain que ce que vous racontez illustre la grave avéra de faire honte en public; et ceci est encore plus grave quand il s’agit d’adolescents.

Une image de soi en construction

La tenue vestimentaire correspond à l’image que l’on se fait de soi, et, pendant l’adolescence, elle est souvent floue et déformée. Or, c’est pendant l’adolescence que se forme aussi l’estime de soi et la fierté de future devenir une femme.

Pour obtenir confirmation qu’elle est belle et désirable, la jeune fille est très tentée de se « faire voir »: l’action de « se montrer », confirme qu’elle est une femme normale et qu’elle est aimable, au sens propre du terme. Ce n’est pas tout de suite que l’adolescente comprend qu’il n’est pas nécessaire d’exposer certaines parties de son corps pour être reconnue dans sa féminité. Et que rester discrète correspond à un véritable respect de soi et envers les autres.

Découverte de la confrontation homme femme

La notion de ce qu’elle provoque chez les hommes en particulier, si elle est une grande question pour elle, est très mal appréhendée: elle ne sait pas de façon précise ce qu’il se passe chez l’autre quand elle est regardée. A cette étape de son développement corporel et affectif, elle est fragile, et il suffit d’une parole pour la désespérer et la plonger dans une très grande tristesse. Cela est encore plus vrai quand c’est un adulte qui la déprécie. Parfois, les paroles ont l’effet d’une véritable violence: elle se sent salie, agressée et maltraitée.

Focus sur des personnes « gass » et primaires

Les paroles de ces personnes, sensées être des Keter Torah, peuvent générer chez nos ados la conviction que « être religieux c’est être brutal ». Et c’est se permettre d’abîmer sans aucune retenue des néchamot juives qui auront eu le malheur de leur déplaire. Je travaille depuis des mois avec des adolescents en rupture de judaïsme et de famille à cause de situations comme celles-ci. Et c’est toujours avec une grande tristesse que j’écoute de tels témoignages.

Illustration d’un manque évident de respect

Un autre point me semble également dramatique. C’est que ce regard malveillant sur votre fille témoigne du manque de compréhension que personne ne connaît la valeur des gens. En effet, il est loin d’être certain que D.ieu chérit en premier celles qui ne portent pas des robes courtes! Etre méprisant envers les personnes moins engagées dans le judaïsme que soi détruit la couronne du judaïsme. On aura beau diffuser la Thora, rien ne force plus l’admiration qu’une personne noble qui sait voir dans toute personne le bon et le beau et sait la respecter. Il est clair que cette femme en est loin.

Importance pour les parents de soutenir leur enfant

Malgré tout, je me réjouis que vous et votre fille ayez pu parler, et que vous l’avez assuré que l’on trouve aussi dans le monde religieux des personnes équilibrées, chaleureuses et respectueuses de ceux qui ne leur ressemblent pas. Il est aussi possible d’ajouter que cette femme n’est sans doute pas éduquée au monde de la psychologie et qu’elle se donne pour mission de mettre tout le monde « au pli ». Vous pouvez même dire à votre fille que cette femme n’a pas la chance d’être aussi sensible et intelligente qu’elle. Que ce trésor, personne ne pourra le diminuer ou le lui enlever: c’est en elle, cela lui appartient, et c’est cela, le véritable cadeau du ciel.

Je vous souhaite plein de bonnes choses et de belles rencontres pour vous et votre fille.

Google et la requête enseignant+dangereux

C’est en cherchant le titre de cet article que j’ai eu la surprise qu’aucune forme de requête sur Google parlait des « enseignants dangereux ». Des sites expliquant que la profession était en danger, que les élèves pouvait être dangereux, oui. Mais d’enseignants dangereux, point! On liste les titres des pages suivants

Parmi les premiers sites qui apparaissent sur Google

  • Quelle attitude adopter envers les élèves abominables
  • Enseignants en souffrance
  • Exercer le métier de professeur est donc devenu dangereux
  • Tout enseignant et autre personnel de l’Éducation nationale peut être à même de repérer des élèves en danger ou en risque de danger

Dans les réponses suggérées par le célèbre moteur de recherche pour la phrase plus précise « quand les enseignants sont un danger pour les élèves » voici ce que l’on trouve pour « recherches associées à

quand les enseignants sont un danger pour les élèves

  • élèves insolents que faire
  • exemple de rapport sur le comportement d’un élève
  • élèves perturbateurs que faire
  • comportement des élèves en classe
  • comment gérer élèves difficiles
  • comportement élève perturbateur
  • comment réagir face à un élève perturbateur
  • gestion de classe et d’élèves difficiles

Nous nous arrêterons là, mais en restant sidérés qu’aucun résultat ne parle des enseignants dangereux. Est-ce à dire qu’ils n’existent pas? Je proposerai une explication, qui n’a pas été vérifiée: le concept même de l’enseignant dangereux ne se conçoit tellement pas (dans le monde séculaire ou religieux). Que les sites n’en parlent pas et que la plus grande base de données du monde ne suggère même pas l’association enseignant avec dangereux, mais élève avec danger!

Finalement, avec la recherche « enseignant dangereux pour ses élèves » on trouve un site qui explique « qu’il a des mauvais profs, mais il y a surtout des profs seuls », et un autre « L’enseignant qui dénonçait les mauvais profs suspendu par son collège »: RAS

Je propose que cette page soit la première à récolter des témoignages d’abus ou violence des enseignants faite aux enfants et adolescents. Par enseignant, j’entends toute personne qui enseigne, que ce soit à l’école ou en dehors de l’école. Parents, élève …et enseignant, à vos claviers 🙂

Un article de Malka Barneron. (Madéhat Néssoua - Thérapeute de couple - Accompagnement pour les conflits dans la famille - Coaching pour la Alyah - Choisir sa place dans le judaïsme)

Whatsapp: +972 52 51 96 634 - France: 01-70-36-78-08 - Chaine Youtube | Facebook | Linkedin | Google + | Twitter

Formulaire de contact - Témoignages - Inscriptions

Que recherchez-vous sur ce site: