Une Siha du Rabbi de Loubavicht - Thora - Juidaisme

Accueil - Contact - Newsletter - Qui consulter
Consultations en Israël: 052 51 96 634 - En France: 01 75 43 97 48

Page d'accueil du site ecoute-juive.com

 La raison de l'exil - Une si'ha traduite du Rabbi de Loubavicht  - Poser votre question



Vidéo en anglais - Lire la traduction ci-dessous

Traduction en français

Le maguid de Mezerich explique la raison de l'exil: Dieu est comme un pere qui se cache de son fils: il ne le fait pas pour se séparer de son fils, mais au contraire pour éveiller en lui le manque de son père, pour qu'il le cherche, et pour qu'il le trouve.

En effet, quand un fils est constamment en présence de son père, cela n'arrive jamais qu'il lui manque. On sait que la ou le plaisir est permanent, diffusé sans iinterruption, il n'y a pas de vrai plaisir. Mais quand le pere se cache, alors le fils peut se demander "pourquoi mon père a t il disparu"?

Le problème, c'est qu'au bout d'un certain temps, une personne qui ne voit pas la présence de Dieu peut aussi etre amenée à se demander "en fin de compte est ce que Dieu est vraiment là avec moi"? Il sait que Dieu existe, qu'Il gouverne l'univers, il sait bien que Dieu renouvelle sa vie à chaque instant; il sait bien que tout est créé par Lui ex nihilo, mais il a la sensation qu'Il n'intervient dans sa vie directement, qu'Il est là quelque part, mais en retrait.

Tania explique qu'au contraire, Dieu est là dans chaque minute de l'existence de cet homme. Mais ce processus mental (de se dire que peut etre que Dieu a desafecté le monde) l'entraine à vraiment le penser: ne voyant pas de quelle façon Dieu intervient dans le monde, il finit pas croire qu'Il existe, mais "en retrait". Alors il cesse de chercher...

Ce que vient nous enseigner cette parabole c'est que lorsque l'enfant cesse de chercher son père, c'est là, la forme la plus profonde de l'exil. Et quelque soit son action, du simple questionement au plus petit geste, témoigne du manque que le fils à de son père.



 
Ce site a été créé pour la guérison de Meir Sim'ha & Nathan Israël ben Myriam Malka. S'il vous a plu, veuillez lire
pour eux la prière du Ari Hakadoch: cliquez ici © Copyright 2005-2017