Questions réponses sur la Téchouva ou le retour vers le judaisme - Mesure et démesures
Chat -room directe!
ecoute-juive.com
 
Nida Mikvé    l   Chalom Bait   l   Sexualité   l   Famille   l   Nombre d'enfants
Techouva
   l   Psys & Thérapies  l   Homosexualité   l   Le corps


Le rav Ovadia Yossef a dit: "pas de perruque"

"Mon Dieu, occupe toi de mes amis, mes ennemis, je m'en charge!" Disait Voltaire.

Je vais vous dire pourquoi monsieurs

Parce que le Rav Ovadia Yossef, bien que grand possek hala'ha n'est pas le seul possek dans le monde. 70 facettes à la Thorah et vous imaginez que le Rav pourrait et devrait les réunir toutes??? (je ne suis pas sur d'ailleurs que c'est ce qu'il souhaite).

Le port de la perruque est admis par un nombre incalculable de grands rabanim, dont il serrait temps que le monde sepharade se souviennent qu'ils existent, de meme que le monde achkenase devrait se souvenir que le monde entier ne mange pas que du guefilte fish.

Le rav Ovadia Yossef n'engage que son nom, pas celui de la Thora.
Par ailleurs, et en ce qui concerne cette façon de répondre, je trouve tres dommageable que vous vous permettiez d'introduire un doute, ou ne serait que la tete de l'épingle d'un jugement sur les femmes qui portent la perruque, soyez bien content deja qu'elles porte quelque chose sur leur tete.

A force de diffuser des informations de la sorte, vous pourriez bien cher monsieur vous retrouver responsable de ce que des femmes cessent de se couvrir la tète, déçues et découragées qu'au lieu de leur lancer des fleurs d'admiration pour leur courage et leur irat chamyim vous persifliez de la sorte.

Ce sont des textes comme ceux-là Monsieur qui séparent les communautés, le peuple et la nation israélienne, la rabanout du peuple, et pire, le pire de tout cela, et je n'aimerai pas être a votre place, les maris de leurs femmes!
Au lieu de s'occuper de ce que les femmes se mettent sur la tete, etes-vous sur qu'il n'y a pas plus urgent, ni surtout de plus constructif?

Machiah n'est pas près d'arriver, c'est moi qui vous le dis.


Depuis qu'il a fait téchouva, il renie sa fille

Ce que vous décrivez arrive malheureusement parfois lorsqu'une personne change du jour au lendemain de mode de vie et de pensée. On constate cette tare dans toutes les religions, et chez nous aussi malheureusement. Ce qui aurait du être un retour aux sources et à la pratique du judaïsme s'embourbe dans un obscurantisme qui salit tous les pratiquants sur son passage. Les métamorphoses rapides détruisent souvent beaucoup de choses.

Il existe malheureusement des rabbins qui ont a coeur plus de guider (mais n'est-ce pas là plutôt du contrôle) selon leurs critères de valeurs (mais peut-on appeler cela du noble terme de "valeur"), plutôt que d'aider à trouver un cheminement où la personne sera libre et indépendante d'eux et de leurs systèmes de pensée. Heureusement, ils ne sont pas la majorité, loin de là.

Il me semble que le fils de votre ami a plutôt trouvé là une bonne occasion de se défaire de ses responsabilités; disons les choses, il se sert du judaïsme pour valider sa lâcheté et tenter de s'en sortir à bon compte.
Vous demandez ce qu'en dit la Thora, et bien il va de soit que non seulement ce que fait cet homme est incroyable de médiocrité, mais qu'il enfreint le commandement de faire du bien autours de lui, d'etre responsable de ses actes, et d'etre compatissant devant la souffrance, etc... Je ne parle pas de la gravité d'abandonner cette enfant qui sera, de ce fait, reniée par son père, pire... par un juif dont le role est d'etre un exemple, un ben Adam, "être humain" digne de ce nom...

Vous l'aurez compris, je comprends votre colère, votre indignation, votre douleur.

Je ne sais pas où en est votre cousin dans son cheminement personnel, ni si son rabin est plus un gourou qu'une référence rabbinique sérieuse et digne, mais il est clair que ses valeurs sont pour le moins douteuses. S'il ne veut pas s'investir au niveau affectif et éducatif et bien qu'il le fasse deja au niveau financier, la loi française est là heureusement pour l'y contraindre et il ne faut pas avoir peur de l'utiliser.

Par contre, et c'est la conseillère familiale qui parle maintenant, je me demanderais ce que signifie dans l'histoire familiale "renier sa fille", et si votre cousin, ce faisant, ne renie pas autre chose, des valeurs de son père, de sa mère peut-être. Est-ce que ce déracinement volontaire se retrouve dans les choix de vie de votre famille, et si oui, pourquoi. Votre tante de son coté, doit malgré tout renforcer en douceur la relation avec son fils, l'essentiel etant à mon avis de ne pas perdre le contact, surtout pas.

Du coté de la mère et de son fils, je conseillerais vivement qu'elles consultent afin d'etre soutenus et accompagnés dans ce qu'ils traversent. N'hésitez pas vous même à me contacter sur la chat-room du site.


Voir le dossier sur les conversions au christianisme


Comment convient il de donner la charité?

Je ne développerai pas la première partie de cette phrase puisqu'il est entendu que le monde a été créé sur 3 fondements: Thora, Tefilah & Tsédaka... Je vais plutot développer la 2eme partie: "lorsqu'on donne la charité à une personne qui est réellement pauvre".

Je ne pense pas, que la notion de justice-charité ne s'applique qu'aux gens pauvres, car cela serait réduire les intentions et choix humains au niveau d'une échelle, dont la valeur serait définie donc par votre source ou par celui qui l'a commenté; car il me semble que c'est la porte ouverte à toutes les formes de tentative de mettre les gens dans des petites boites, avec des écriteaux portant souvent le nom du gourou auquel l'attachement serait sensé apporter la rédemption... pas très juif comme système de pensée d'ailleurs

Que la façon dont tel ou telle utilise son maasser et son budget tsédaka n'est pas le bon, le vrai?

Dites vous qu'il n'y aurait qu'une seule liste de projets qui peuvent, souvent toujours les mêmes, et pour le même, être soutenus?? Je pense David qu'il faut faire attention aux petites phrases qui sont autant de chemin courts dangereux et qui transforment les êtres humains en clones.

Vous désirez vous aussi posez une question, faire une remarque,
répondre à l'une de ces interventions...     Écrirez-nous !


Dossier Nidah - Webmaster - Copyright © 2006/2013