Questions réponses sur la relation de couple et la communication
Chat -room directe!
ecoute-juive.com
 
Nida Mikvé    l   Chalom Bait   l   Sexualité   l   Famille   l   Nombre d'enfants
Techouva
   l   Psys & Thérapies  l   Homosexualité   l   Le corps


Le bonheur... Comment faire pour qu'il soit toujours heureux?

Ca Anne, c'est le monde merveilleux de Walt Disney... ça n'existe pas, et ceux qui prétendent le contraire sont des personnes qui se connaissent mal ou s'interdise leurs émotions et pensées négatives. Ce qu'il faudrait savoir c'est quelle personne a pu vous mettre dans la tête une chose aussi saugrenue et comment il se fait que vous pensez vraiment que la perfection est de ce monde, quand nous ne pouvons qu'y tendre, sans j'mais l'atteindre. :) Par contre, ce qui est important, c'est d'être fidèleà soi même tout en bien communiquant avec son conjoint: c'est la meilleur faon de lui plaire et surtout d'être une "ozer kenegdo"... Il ne faut pas avoir peur ni de déplaire ni de la différence qu'il y a entre vous deux, juste bien communiquer, de manière paisible et tranquille, sans peur, sans crainte de ne pas être celle qu'il voudrait que vous soyez, être généreuse de vos efforts, l'aimer chaque jour d'avantage, investir dans votre avenir avec lui, demander Siyata Dichmaya et développer bien sur et surtout, l'épanouissement et l'intimité dans l'amour physique... et voilà!


Je l'ai quitté et je regrette.... mais il est avec une autre

Bonjour Sonia

Merci pour votre long message; vous écrivez "cher Rav", je suis spécialiste de la relation de couple et de la famille mais je ne suis pas rav. Je ne vous donnerai donc aucune bra'hot au titre de rav, mais vous répondrai plutôt àmon niveau à moi de compétences.

Il est possible en effet que d'avoir rompu témoigne d'une difficulté à vous engager, et que les petits détails qui vous ont bloqués étaient un bon prétexte pour nourrir votre peur de l'engagement. Il est possible aussi qu'être resté longtemps comme un "petit couple" mais sans les avantages d'un vraie vie de couple engagé dans le mariage aient généré tout un tas de tensions qui ont pu endommager votre relation.

Mais une fois que vous savez cela, qu'allez vous en faire? En quoi cette confirmation peut être vous aider à poursuivre votre but qui est de le récupérer? Et par dessus: le faut-il?

Avant toute chose, il est nécessaire de vous poser certaines questions qu'il vous faudra aborder à 2 niveaux: psychologique et moral: avez-vous le droit d'intervenir dans cette nouvelle relation que ce jeune homme semble développer ailleurs depuis tout de même 8 mois.

1) Au niveau moral, vous devez vous demander comment vous en êtes venue à intervenir dans la relation que sont en train de construire cet homme et une jeune femme qu'il a choisie en toute liberté et avec toute son intelligence; de même qu'il vous avait choisi vous, de même il l'a choisi, elle.
Vous saviez qu'il fréquentait quelqu'un sérieusement, et pourtant, vous êtes entrée à nouveau dans sa vie, sans réfléchir à ce que vous faisiez, sans vous demander si vous n'alliez pas détruire quelque chose, peut être un lien bien de plus fort et plus beau que ce que vous aviez vous-même commencé à construire avec lui; ce n'est pas une façon de faire, et vous devez y réfléchir Aviva. Il y avait d'autres moyens et vous ne les avez pas choisis.

2) Au niveau de ce que ce comportement témoigne, il faut vous demander pourquoi vous avez pu faire cela? Est-ce que c'est un comportement que vous avez deja vu autour de vous? Dans votre famille, chez vos proches? A t-on l'habitude dans votre entourage de foncer dans la vie des autres avec pulsion? Si oui, prenez conscience de ce mode de fonctionnement, et éloignez-vous en vite, il y a urgence!

Vous semblez par ailleurs accorder beaucoup d'importance à ce que les autres pensent et c'est une défaut qu'il vous faut corriger. Choisissez-vous une personne intelligente et avec de bonne qualités, une seule, et cesser de perdre votre énergie inutilement en multipliant les demandes de conseils: la réponse à vos questions est en vous, et vous ne pouvez pas faire l'économie de mener cette réflexion et déployer de très gros efforts pour trouver vos réponses. Si vous n'y arrivez pas faites vous aider par un professionnel et non par des pseudo Tsadikim, j'y viens.

Vous parlez de ein hara, et je vous invite a laisser ces shtouiot de coté, car y faire attention et leur donner une puissance, c'est lui donner la vie et c'est éloigner l'homme de ses vraies responsabilités: nous obtenons ce que nous créons; point; vos actes sont le résultats de vos intentions, personne ni aucune force occulte n'intervient, laissez cela au faibles d'esprit et à ceux qui refusent de payer les conséquences de leurs erreurs, préférant attribuer leur infortunes à la méchanceté des autres: ceci n'est ni une façon de bâtir une société, encore moins de construire un couple.

Vous parlez d'un monsieur qui donne des bra'hot et qui a confirmé a votre mère récemment qu'il était bien votre Mazal En lui disant cela, il vous pousse donc toutes les deux à briser la relation qu'il est en train de construire avec une autre femme! Je suis... très préoccupée par tout cela, qui n'a rien à voir avec notre Thora et ressemble beaucoup à ce qu'il se trouve chez les marabouts africains: faites marcher votre intelligence Aviva, demandez des bra'hot à des Tsadikim, il n'en reste pas beaucoup à notre époque, mais plus directement, à Dieu lui même, ce qui est une Mitsva, une vraie celle là, et Il est là pour ça, c'est Lui qui remplit le mieux cette fonction.

Enfin, il me semble que votre mère, en allant vérifier si vous pouviez briser cette relation ou non (car c'est bien ce qu'elle a fait en allant demander si ce jeune homme était bien votre Mazal) intervient de façon malsaine dans votre développement personnel. Remerciez-la de s'occuper de vous, mais indiquez-lui de quelle façon le faire, et qu'elle cesse d'intervenir dans vos choix de vie!! Ce n'est pas elle qui se réveillera chaque matin auprès d'un homme qui ne lui convient pas (est-ce son cas justement?), c'est vous!

Mais puisque maintenant vous avez deja mis les pieds dans le plat, et si vous vous apprêtez de toutes façon à poursuivre votre contact avec lui, le mieux serait peut de lui d'envoyer une lettre (et une seule) très courte, expliquant que vous pensez vous être trompée, et que vous lui demandez d'y réfléchir, demandez lui aussi une réponse claire; vous prendrez conscience en faisant cela que si il choisit l'autre personne, il vous faudra prendre l'engagement solennel et définitif de ne plus jamais chercher à le revoir, sinon, vous porteriez sur vos épaules la responsabilité de son échec, car qui sait si cela ne fait pas partie de plans de D.ieu qu'il vous rencontre d'abord, simplement pour pouvoir mieux la choisir elle.

Chère Aviva, je vous recommande de faire la lumière dans vos émotions et ce que vous voulez vous, vraiment. Cela prendra du temps peut être et demandera sûrement de gros effort et investissements de votre part, mais, zot ha'hayim, et nous en sommes tous là :)

Si vous venez cet été à Jérusalem, je vous recommande le stage de 2 jours sur le thème du Mazal, justement, qui est un temps que vous pourriez vous donner pour mettre à plat tout cela, définir vos valeurs et vos convictions.

En vous souhaitant courage, Siyata Dichmaya, et réussite.
Bien à vous.


Où se trouve mon Mazal?... Pourquoi je ne le trouve toujours pas?

Bonjour Sarah

La question de savoir si c'est min Hachamayim "vraiment" n'est pas la seule question (voir notre rubrique sur le Mazal); en effet, il ne suffit pas d'avoir un zivoug quelque part dans le monde, encore faut-il se demander comment et où on le cherche. Quels sont nos critères, quelles qualités exigeons-nous qu'il ait, que fera t il dans la vie, quelle niveau de pratique religieuse, ou veut-il vivre, comment voit il sa vie de couple, familiale, etc.? Ces critères- là sont ils seulement ceux de nos parents, ou bien les avons- nous aussi choisis?

Parallèlement, on peut se demander si nous avons bien développé certaines des qualités indispensables à la vie à deux, et si l'on a réfléchi à son "projet de couple"... comme vous le voyez Sarah, voilà de nombreuses questions que vous pourriez travailler avec un professionnel de la relation de couple et du développement personnel, qu'en dites vous?


Complètement éloignée du judaïsme, je souhaite trouver un homme libéral

Bonjour Anael
Vous avez vécu pendant une longue période hors du judaïsme et vous vous demandez s'il est possible de vous en rapprocher et de vous marier avec un homme qui soit juif tout comme vous. Ce que votre message de dit pas Anael, c'est si l'expression que vous utilisez: "assez libéral" signifie "de la façon dont je le souhaite" ou plutôt "pas trop".

Si c'est la première, alors vous trouverez votre chemin et il vous faudra à la recherche de ce qui est bon pour vous, fréquentant une communauté engagée dans le judaïsme et qui vous rapproche vraiment de vos racines sépharades dont vous ignorez encore tout de la beauté et de la profondeur. Alors, vous changerez quelque chose en vous, et ce quelque chose vous permettra à vous et à l'homme de votre vie de vous rencontrer et de vous reconnaître. Vous pourrez ensemble décider du niveau d'engagement qui vous convient à tous les deux et sur lequel vous voulez construire une famille et votre avenir.

Si "assez libéral" signifie "assez éloigné" alors vous ne changerez pas grand chose à la vie que vous avez vécu pendant 11 ans avec votre ami; elle ne vous permettra pas de rendre vivante la "richesse religieuse que je ressens en moi"; vos enfants seront juifs certes, et c'est fondamental, mais seront- ils, eux, assez attachés au judaïsme pour se marier avec des juifs et posséder cette richesse en eux?

Les faits et les chiffres le montre: les juifs s'assimilent à vitesse grand V. C'est ce choix là auquel je vous invite à réfléchir Anael.
En vous souhaitant bonne route et un tres beau chabbat chalom
NB: n'hésitez pas à venir me parler sur ma chat room :)


Il ne veut pas de moi, que faire pour qu'il revienne?

Bonjour Émile

Vous venez de laissez un message décrivant votre relation de couple et vous me demandez si il se remettra en question. Je n'ai aucune idée de ce que l'avenir vous réserve avec votre copain et je ne suis pas voyante. Je travaille dans le présent, et j'aide les gens à construire leur avenir, à être des adultes responsables de leurs actes, à construire un couple sain et dynamique, et à se servir de ce don précieux que l'on nomme communication.

Or, dans ce que vous décrivez, il manque quelque chose de fondamental: la parole. Vous voici dans une aventure amoureuse que vous qualifiez d'importante pour vous et vous vous contentez d'une rupture par sms??? De plus, il a un comportement plus qu'humiliant à votre égard, et vous dites ne pas vous en souciez, que ce qui compte avant tout c'est être à nouveau avec lui?

Je pense qu'il est important pour votre avenir jeune fille que vous réfléchissiez à ce qu'est un couple, l'amour et le respect de soi. Il est vital pour vous de choisir de quelle façon vous accepter que l'on s'adresse a vous et fassiez, dans un premier temps au moins, la liste des qualités que vous attendez de votre conjoint ainsi que des défaut qui vous mèneront immanquablement vers des années de souffrance.

Vous me demandez enfin s'il a des chances de changer, oui, tout a fait, mais il lui faudrait faire un travail de développement personnel, de réflexion et d'introspection pour comprendre pourquoi il vous traite ainsi, de même que vous devriez consulter pour comprendre ce qui vous pousse, vous, à vous laisser traiter de la sorte.

En vous souhaitant bonne route vers la recherche de vous même.


Vous désirez vous aussi posez une question, faire une remarque,
répondre à l'une de ces interventions...     Ecrivez-nous !


Dossier Nidah - Webmaster - Copyright © 2006/2013