Comment calculer le jour du mariage et éviter 'houpat nidah
Chat -room directe!
ecoute-juive.com
 
Liste complète du dossier nidah: cliquez ici


Il est capital que la Kalah ne soit pas Nidah le jour du mariage.
De nos jours, et pour le plus grand soulagement du couple, la Kalah prendra la pilule afin de pouvoir contrôler son cycle et l'adapter au jour du mariage qui lui convient le mieux.

Deux cas de figure se remarquent

1) Le cas de la fiancée qui peut ou veut s'abstenir de prendre la pilule

Lorsque le cycle menstruel est régulier, et que l'on peut prévoir la date des règles, on peut fixer la date du mariage 15 à 16 jours après la date du 1er jour présumé des règles. Mais si la jeune femme préfère néanmoins prendre la pilule, bien sur il n'y a pas de problème.

2) Lorsque la Kala n'est pas réglée correctement

On ne peut la régler que avec la pilule et il est capital de la déculpabiliser sur l'aspect contraceptif (quelques soient les motifs) de la pilule: prendre la pilule est absolument anodin.

Le dérèglement hormonal dû à la pilule et ses conséquences ne dure que 2 ou 3 mois maximum. Les médecins qui donnent des micro pilule ou des médicaments inadaptés font des catastrophes, qu'ils soient religieux, et sensés croit-on, connaître les lois de Nidah. Il est donc indispensable de demander à un Rav moum'hé, le nom d'une pilule qui fonctionne à 100 % (le nom change selon le pays où vous habitez, et d'un médecin correctement formé aux lois de Nidah et conscient de l'importance d'encourager l'intimité conjugale.

Selon que les règles devront être provoqués ou bloquées, lorsque le mois du mariage approche, il est conseillé de consulter un médecin qui choisira celui de ces deux cas de figure s'applique le mieux à telle ou telle Kalah.


Le 1er mikvé

Toutes les femmes doivent procéder au différentes bedikot puis s'immerger, avant de se marier.
- même ménopausée, une femme a une obligation de compter
- même si elle a divorcée
- même si elle est veuve et n'était pas Nida au moment de la disparition de son mari
- même si elle est enceinte
- même si elle est se remarie avec son mari

Les couples vivant maritalement, devront demander ce qu'il doivent faire à un rabin ayant de grandes connaissances et compréhension de la relation de couple et des lois de nidah.

Lors d'une formation des monitrice au mariage (madréhat kalah), un rabin connus et respecté a eu le courage de dire que le mikvé est une obligation de toutes les femmes ayant une vie sexuelle, qu'elle soit mariée ou non.
De toutes les façons, quelque soit la situation maritale du couple, ils devront respecter les jours de séparation, effectuer les vérifications nécessaires et le mikvé (voir le chapitre sur le calcul du jour du mikvé et vérifications).

Ce site a pour but d'enseigner ces lois gratuitement à toute femme non pratiquante qui désire appliquer ces lois: je vous propose une série de cours par webcam. Pour en savoir plus, ou commencer dès à présent ces cours, cliquez sur le spot vert clignotant.


Quand une kala doit-elle aller au mikvé?

Il est souhaitable de ne pas aller au mikvé juste avant le mariage pour 3 raisons:

=> afin que vous soyez suffisamment en forme. Le soir, surtout lorsque la nuit commence tard, la fatigue est trop grande.
=> afin que vous jouissiez de ce moment si particulier
=> parce que cela permet d'avoir suffisamment de temps devant vous pour gérer d'éventuels problèmes de préparation au mikvé, de compte ou autres.

Alors que cela n'est pas autorisé pour les femme mariées, une Kala pourra parfaitement s'immerger dans la journée du 8ème jour. En cas de force majeure, cela sera possible dans la journée du 7ème jour, mais la cérémonie religieuse devra avoir lieu la nuit (au début du 8ème jour).

Il est recommandé d'aller au mikvé 2 ou 3 jours avant le jour du mariage (4 jours maximim avant la date du mariage).

Exemple: vous vous mariez le dimanche 12 dans l'apres midi; afin que votre premier mikvé se passe de façon détendue, vous le ferez plusieurs jours avant le mariage. Votre Mo'h Do'houk sera lui aussi avancé.

Si la fin de vos règles est le mercredi 1, le compte des 7 jours commence le 02 au matin et se termine le 08 après midi: normalement, vous auriez du aller au mikvé le mercredi 8 au soir; vous pourrez le repousser au 9, dans la journée ou le soir, soit 3 jours avant le mariage.

Faire une bedika si plusieurs jours se passent entre le mikvé et le mariage.

Si entre le mikvé et le mariage il y a un intervalle de 2 ou 3 jours, par exemple, il faudra faire une bedika (petits ronds verts) par jour jusqu'au jour du mariage.
Dans l'exemple ci-dessus, il faudra faire une bedika le jeudi 09, une bedika le vendredi 10 et une bedika le samedi 13.

Quand à lieu le 1er mikvé après le mariage?


Dès que le 1 rapport sexuel est effectué, la jeune mariée attendra 4 jours (moins dans certaines circonstances et selon le rav Ovadia Yossef) jours puis ira à nouveau au mikvé. Voir la rubrique sur la nuit de noces

Liste complète du dossier nidah: cliquez ici


Dossier Nidah - Webmaster - Copyright © 2006/2013