Description des différents moyens de contraception - La contraception dans la vie juive: en discuter sur chat room ici!
Chat -room directe!
ecoute-juive.com
 

Contraception temporaire - Contraception définitive 
Pilule, anneau vaginal, patch contraceptif, contraception chimique, préservatif masculin
stérilet, diaphragme, cape cervicale, contraception "naturelle, stérilisation, implant

ujourd'hui, de nombreux moyens de contraception existent, permettant d'éviter
une grossesse non désirée ou non souhaitable. Les moyens d'éviter une grossesse sont plus nombreux chez la femme que chez l'homme. La contraception permise par le judaïsme est, a priori, exclusivement féminine. Dans les cas où la contraception féminine n'est pas possible, il est nécessaire de consulter un rabin spécialiste de ces questions là (voir la page de numéros utiles), qui vous orientera
vers les solutions possibles (bien plus nombreuses que les gens le croient).

On trouve 5 différents types de contraceptifs.

La contraception est elle autorisée par le judaïsme?

Cliquez ici pour lire le dossier de recherche des sources dans le judaïsme parlant de la contraception, proposition d'analyse, réponses suivant les différents courants de pensée, selon les époques et selon les endroits ou les juifs ont résidé. sociétéj uive actuelle et chéélot rav.

La contraception temporaire

I. La contraception hormonale

La pilule

Elle est à base d'hormones et a pour but d'empêcher l'ovulation. C'est à ce jour le contraceptif le plus sur (99%). Cependant, il faudra faire très attention de prendre la pilule à l'heure car un retard peut provoquer des pertes de sang, et rendre la femme nidah.
Sites web:
La pilule - La pilule du lendemain - Vrai/Faux sur la pilule


L'anneau vaginal et le patch contraceptif

Ce sont des diffuseurs d'hormones très pratiques pour les étourdies. Mais attention, car ils constituent une 'hatsitsa (séparation entre le corps et l'eau du mikvé): il faudra donc les enlever juste avant l'immersion et les remettre immédiatement après. En cas de problème ou de doute, consultez un rav qui ait un formation tres poussée et solide des questions de nidah.


Le ring ou anneau vaginal

Le ring consiste à faire absorber les hormones à travers la paroi vaginale (et non par le tube digestif, comme la pilule, ou par la peau, comme le patch contraceptif). Ces hormones sont contenues dans un anneau en matière plastique qui devient poreux sous l’effet de l’humidité et de la chaleur du vagin.
L’anneau est souple et se plie entre deux doigts; il sera placé le plus loin possible au fond du vagin et n’en bouge plus. Vous savez que vous l'avez bien placé si vous ne le sentez pas, ni pendant ni en dehors des rapports sexuels. Il se retire au bout de 3 semaines (4 semaines maximum ); les règles alors apparaîtront.

- Comment poser un anneau vaginal
- L'anneau vaginal et la hala'ha


Le patch contraceptif


Il se place sur l'estomac, les fesses, le dos ou la partie supérieure du bras. Il doit être changé et placé à un endroit différent chaque semaine (pour éviter les éruption cutanées).

Le patch ou timbre contraceptif est une méthode contraceptive hormonale oestro progestative. Il est une bonne alternative à la pilule notamment pour des femmes qui éprouvent des difficultés à bien respecter les heures des prises.

Si le patch se décolle pendant plus de 24 heures, il est indispensable de placer un nouveau timbre qu’il faudra remplacer une semaine après
Il est possible de prendre une douche ou un bain, d’aller à la piscine et de faire du sport


II. La contraception chimique

Ce sont les spermicides: disponibles en gels ou en ovules, ils détruisent ou immobilisent les spermatozoïdes. Ils présentent l'avantage de lubrifier le vagin et ont un rôle protecteur contre les MST.
Il est nécessaire de respecter un délai entre la pose de l'ovule et le rapport sexuel et ne pas utiliser de savons pour vous laver tout de suite après. Les spermicides sont plutôt utilisés en complément d'autres méthodes contraceptives puisqu'ils ils sont efficaces à 85% seulement.


III. La contraception mécanique

Elle empêche les spermatozoïdes d'atteindre l'ovule

Le préservatif masculin

C'est le moyen interdit par la loi juive par excellence car le plus éloigné des principe de la Thora. Sauf dans des cas particuliers, quand aucun autre contraceptif n'est possible, quand il y a maladie transmissible par exemple, ou qu'une femme ne doit pas être enceinte pour des questions de santé (physique ou mentale).
Pour en discuter, il est indispensable de prendre conseil auprès d'un rabin expert dans ce domaine et au fait des avancées médicales et des recherches sur l'interprétation de la loi juive. Ces rabins experts sont principalement en Israël.


Voici un dossier très fouillé du Rav Elyaou Bakchi Doron, Richone Létsion sur le contra ceptif masculin dans les cas de séropositivité et de maladie.


Le stérilet

Le stérilet est un corps étranger que le corps tente d'évacuer par des mini contraction. Avec le stérilet, les cycles sont beaucoup plus longs et les saignements sont nombreux et bien sur rendent nidah.

Le stérilet est le moyen de contraception le plus utilisé au monde. Mais il est peu proposé en France et reste moins utilisé que la pilule, alors qu’il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), même aux jeunes femmes n’ayant pas encore eu d’enfants.

Vidéos (attention, ces vidéo ne prennent pas en compte le problème des pertes de sang dues à la pose du stérilet, en particulier Minéa qui est une véritable catastrophe)

- le stérilet: mode de fonctionnement et sa mise en place
.
- différence entre pilule et stérilet
- le stérilet et la hala'ha

Le préservatif féminin: le diaphragme et la cape cervicale

Ces méthodes-ci consistent à placer un écran entre le col de l'utérus et les spermatozoïdes afin d'empêcher leur progression vers l'utérus. Elles ne sont pas assez efficace seules, c'est pourquoi il est absolument nécessaire d'utiliser en même temps un contraception chimique (on enduits de spermicide les deux côtés du diaphragme et à l'intérieur de la cape).

Il faut les garder en place au moins 8 heures (pas plus de 24 heures pour ne pas risquer d'être irritée)Ces méthodes n'ont quasiment pas de contre indications.

- Efficacité: 80/ 90%
- Ne protègent pas du tout contre les IST




Un diaphragme est un rond souple et élastique.
Il mesure entre 5 et 10 centimètres de diamètre et se positionne au fond du vagin. Comment le poser

La cape cervicale est plus petite et ressemble à un petit bonnet; elle se positionne sur le col de l'utérus.

Elle ressemble à un capuchon ou à un chapeau. On doit la placer au fond du col de l'utérus car elle y empêche le passage des spermatozoides en les détruisant.

La contraception "naturelle"

Elle fait appel à des techniques permettant de déterminer la période d'ovulation; en évitant tout rapport sexuel durant cette période, les risques de fécondation sont moindre.

IV. La contraception définitive

La stérilisation

Il s'agit de ligaturer les trompes; il est le plus souvent irréversible sans un acte chirurgical de reconstruction. Selon le judaïsme, et comme l'implant, cette méthode est autorisée le plus tard possible du fait de son caractère irréversible, ou bien sur quand la santé de la femme est mise en danger en cas de grossesse.

On distingue la ligature des trompes, l'electro coagulation, la pose de clips ou d'anneau, l'implant - Voir un clip vidéo sur ces méthodes de contraception.


L'implant

il s'agit d'introduire par le vagin un implant souple, une sorte de ressort, et de le poser à l'entrée des trompes. Cela va entraîner la formation d’un tissu cicatriciel fibreux qui empêche toute fécondation. Ce moyen contraceptif devrait rapidement remplacer la ligature des trompes.
Cette intervention est irréversible. Voir la pose d'un implant en cliquant ici


Dossier Nidah - Webmaster - Copyright © 2006/2013